L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Me Malick Sall sur la plainte annoncée contre le procureur: «Celui qui veut déposer une plainte peut le faire»

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Malick Sall, a été interpellé hier, jeudi 16 juin, lors d’une visite au Tribunal de grande instance de Pikine, sur la plainte annoncée par l’opposition après la sortie du Procureur de la République près le Tribunal de grande instance hors classe de Dakar sur l’arrestation Ousmane Kabiline Diatta, supposé appartenir aux Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc). «Le Sénégal est un pays de Droit. Celui qui veut déposer une plainte peut le faire et que la Justice fasse ce qu’elle doit faire», a-t-il dit.

Revenant sur la manifestation non autorisée de l’opposition de ce jour, vendredi 17 juin 2022, Malick Sall trouve que, «c’est de la responsabilité du ministre de l’Intérieur et du ministre de la Justice que je suis. Nous sommes dans un Etat de Droit et chacun doit accepter de respecter l’Etat de Droit, aussi bien du côté du pouvoir que de celui de l’opposition. La loi, elle est pour tout le monde ; chacun doit assumer ses responsabilités. L’opposition doit assumer ses responsabilités et le gouvernement aussi assume ses responsabilités».

En réceptionnant le nouveau Tribunal de grande instance de Pikine, le ministre de la Justice est revenu sur le Programme de modernisation de la justice, décidé par l’Exécutif et évalué à 250 milliards de F CFA. «Le premier volet est composé de 13 ouvrages et est en exécution. Dans ce volet, il y a le Tribunal de Mbour qui reste parce qu’à ce niveau, nous n’avons pas encore choisi l’endroit où nous devons installer ce Tribunal. Toutes les autres infrastructures dans ce lot de 13 ont démarré pour la période 2021-2023», informe-t-il.

Pour ce programme qui durera 5 ans, des ouvrages seront réalisés jusqu’en 2027. «Pour la période 2023-2025, il y aura 17 autres ouvrages. Dans la période 2025-2027, il y aura 39 ouvrages. Aucune région du Sénégal ne sera laissée en rade. Il est important que les justiciables se retrouvent au niveau de notre justice».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :