L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Le procureur sur l’arrestation de Ousmane Kabiline Diatta: «Il est un combattant aguerri qui a gravi tous les échelons…»

Ousmane Kabiline  Diatta, haut responsable du MFDC, considéré par les forces de défense et de sécurité comme le second et le bras armé d’une aile dure de la rébellion dirigée par Paul Aloukassine Bassène a été bel et bien arrêté, gardé en vue, puis déféré, « alors qu’il s’apprêtait à venir à Dakar, assister, selon les sources numériques, à la manifestation du 08 juin 2022« . Ces affirmations sont du chef du parquet du TGIHC de Dakar, en conférence de presse cet après-midi de mercredi 15 juin 2022.

Je tiens à confirmer à l’attention de nos concitoyens de l’arrestation effective, de la garde à vue et du déferrement de Ousmane Kabiline  Diatta, haut responsable du MFDC, considéré par les forces de défense et de sécurité comme le second et le bras armé d’une aile dure de la rébellion dirigée par Paul ALOUKASSINE BASSENE.

Le mis en cause dont l’arrestation a mobilisé d’importants moyens humains et techniques a été repéré par les forces de défense et de sécurité alors qu’il s’apprêtait à venir à Dakar, assister, selon les sources numériques, à la manifestation du 08 juin 2022.

Les mêmes renseignements ont révélé que d’autres éléments du MFDC, avaient dans les mêmes circonstances, fait cap sur Dakar où ils devaient se joindre au mis en cause et participer ensemble à ladite manifestation avec l’idée bien manifestée dans les échanges de profiter de toute opportunité pour s’adonner à des opérations de pillage, de destruction et d’atteintes contre l’intégrité physique de personnes vraisemblablement innocentes, a déclaré le procureur de la République, Amady Diouf.

Le successeur de Sérigne Bassirou Gueye informe en outre que « d’autres éléments du MFDC, avaient dans les mêmes circonstances, fait cap sur Dakar où ils devaient se joindre au mis en cause et participer ensemble à ladite manifestation avec l’idée bien manifestée dans les échanges de profiter de toute opportunité pour s’adonner à des opérations de pillage, de destruction et d’atteintes contre l’intégrité physique de personnes vraisemblablement innocentes ».

Quid de la défense du mis en cause? Ousmane Kabiline  Diatta semble rejeter les accusations portant sur son intention de prendre part à la manifestation organisée par Yewwi Askan Wi. En effet, informe le procureur, « il a été très évolutif dans ses explications évoquant d’abord le besoin d’acheter un mouton qui l’a conduit d’abord à Kaolack puis à Dakar en passant par Mbour, mais paradoxalement, il aurait soutenu auprès de son logeur qu’il était de passage principalement à Dakar pour acheter des chaussures pour ses frères ». 

Des explications que rejette le procureur Amady Diouf  qui pense que « ces moyens de défense pour le moins puériles sont d’autant plus fragiles qu’ils n’ont été confortés par aucun élément de la procédure dans la mesure où la personne citée censée lui vendre le mouton a pris la fuite d’escampette dès l’arrestation du mis en cause« .

Convaincu que Ousmane Kabiline Diatta est « un individu dangereux représentant une menace pour la paix, la tranquillité et la sécurité publique au même titre que ses acolytes en fuite« , le procureur informe avoir demandé aux forces de sécurité « de poursuivre les investigations avec rigueur et détermination et de me présenter toutes les personnes impliquées dans cette affaire; en lien avec les rebelles, afin qu’ils répondent de leurs actes ».

Mieux, il indique avoir ouvert une information judiciaire contre Ousmane Kabiline Diatta et ses acolytes qui est confiée au Doyen des juges d’instruction pour : « complot et autres infractions contre l’autorité de l’Etat, participation à un mouvement insurrectionnel; actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves; culture et trafic de chanvre indien ».

Il n’a pas manqué, par ailleurs de requérir le mandat de dépôt  ainsi qu’une délégation judiciaire pour poursuite des recherches en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :