L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Mise en place du CACEAM : Des jeunes leaders de Matam se démarquent de cette démarche fractionniste de Me Malick Sall

Le Cadre de Concertation d’Echanges et d’Action du Département de Matam (CACEAM) mis en place par le ministre de la justice, est rejeté par les jeunes leaders de Matam. Face à la presse, ce dimanche, à Dakar, ses jeunes disent prendre acte mais se demarquent de cette démarche fractionniste. Par ailleurs, ils ont décrété persona no gratta au leader de Pastef lors de la campagne electorale.

« Le 22 mai dernier, des acteurs politiques ont fait une sortie dans la presse pour informer l’opinion publique de la mise en place d’un cadre de concertation, d’échanges et d’actions du département de Matam, en acronyme CACEAM. Face à cette situation, les jeunes leaders prennent acte, mais se démarque de cette démarche fractionniste des camarades regroupés autour de ce cadre car l’heure est a l’unité de toutes les forces politiques de BBY, pas à la division et aux combines », a déclaré le coordonnateur des jeunes leaders de Matam, Mamadou Samba Sall

Selon lui, : « Contrairement à ce qui est avancé, ce cadre est en réalité une coquille vide qui aujourd’hui ne représente même pas 5% des 42% annoncés puisque dépouillée des responsables de premier plan. Les responsables qui étaient partis vers les listes parallèles se sont d’ailleurs réunis pour non seulement démentir ces chiffres mais également renouveler leur engagement et leur soutien a la coalition BBY Ces responsables ont réitéré leur confiance en la personne du coordonnateur départemental. L’honorable Député Maire des Agnams Farba Ngom.Cette position a été affirmée publiquement par les responsables précités lors d’un point de presse » ajoute-t-il.

Les jeunes leaders de Matam avertissent les détracteurs de Farba Ngom et déclarent Ousmane Sonko persona no grata à Matam.

« Nous n’accepterons plus jamais que ce dernier soit attaqué de part et d’autres par des personnes qui ne représentent rien et qui ne cherche qu’à aller au sens contraire du choix fait par le Président de la République. Nous jeunes leaders du département de Matam attendons de pieds fermes, ce membre de la coalition Yewwi Askan Wi qui se croit toujours à Sweet Beauty. Qu’il se le tienne pour dit, il ne sera pas à l’aise comme il l’est à Sweet Beauty ».

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :