L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Non respect de la parité aux élections locales : Au moins 60 bureaux de conseils territoriaux doivent reprendre leurs élections

Le Réseau national de veille et d’alerte pour le respect de la loi sur la parité a révélé, ce vendredi, que plus de 100 recours en annulation des bureaux des conseils départementaux et municipaux non paritaires ont été introduits devant cinq cours d’Appel à l’issue des élections locales du 2022. En conférence de presse, les membres dudit réseau, qui faisaient le bilan de l’application de la loi sur la parité durant ce scrutin, ont annoncé que 04 Cours d’Appel ont exigé, la reprise d’au moins 60 bureaux de conseils territoriaux non paritaires.

« Sur les 05 Cours d’Appel qui ont été saisies, 04 en l’occurrence Saint Louis, Ziguinchor, Dakar et Thiès se sont prononcés en faveur des requérants et ont ordonné la reprise de l’élection d’au moins 60 bureaux de Conseils territoriaux non paritaires  » a déclaré Mme Peinda Seck Diouf, chargé de communication du réseau de veille et d’alerte pour le respect de la loi sur la parité

« Une seule Cour d’Appel, celle de Kaolack, a eu à rejeter tous les recours introduits qui sont au nombre de 10. L’antenne de Kaolack qui couvre les régions de Fatick, Kaolack, Kaffrine et Kaolack va saisir la Cour Suprême » ajoute-t-elle.

« Le réseau a regretté que certains requérants se sont dessaisis à cause de pressions, menaces et intimidations qui les ont empêchés d’aller jusqu’au bout de la procédure judiciaire. Le RNVA dénonce avec la plus grande énergie les intimidations subies par ces femmes. Nous demandons à l’État du Sénégal de permettre à la société civile d’ester en justice pour que ce genre de situation sur la parité ne se reproduise pas » a poursuivi Mme Diouf.

« Le Réseau attire l’attention des Maires et Présidents de Conseils départementaux sur la nécessité de veiller à l’application des décisions rendues par les Cours d’Appel de Dakar, Saint Louis, Ziguinchor, Kaolack, et Thiès concernant la reprise de l’élection des bureaux qui ont été annulés » conclut-elle.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :