L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Hôpital de Fann : Le lavandier faisait des consultations médicales chez lui

Rocambolesque affaire que celle du lavandier de service de l’hôpital de Fann qui ausculte des malades le soir à domicile. M. Fall (39 ans) pour ne pas le nommer, attrait devant le Tribunal pour exercice illégal d’une profession, devra se mettre pendant trois mois au service de la société. Sa peine de prison ferme a été convertie en travaux d’intérêt général pour la même durée.

M. Fall est lavandier au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Fann. Il a été reconnu coupable d’exercice illégal de la médecine par le Tribunal des flagrants délits de Dakar.

Selon Le Soleil, qui relate l’affaire, le mis en cause a passé plusieurs années au département ORL du CHU. Parallèlement à ses activités à la buanderie, il était chargé dans ce service de déplacer les patients.

Côtoyant au quotidien les médecins, il se familiarise avec leurs pratiques professionnelles. C’est ainsi qu’il ouvre un cabinet clandestin chez lui. Entre autres activités, il faisait de la réanimation. Dénoncé par son frère, il sera arrêté par les éléments de la Division des investigations criminelles (DIC).

La perquisition effectuée chez lui a permis aux policiers de saisir une carte professionnelle appartenant à Dr A. Niang, un pneumologue à l’hôpital de Fann, des bulletins d’analyse, des tensiomètres, des ampoules injectables, des tubes de prélèvements, entre autres matériels de santé.

Arrêté et déféré au parquet, M. Fall a été présenté au Tribunal des flagrants délits. Ses avocats laissent entendre que même s’il n’est pas médecin, leur client a accumulé sur le tas des connaissances sur la profession. Et que s’il a pu effectuer des consultations, « c’est parce que l’hôpital a donné son accord».

Il a condamné M. Fall a trois de prison ferme, une peine convertie en travaux d’intérêt général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :