L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Carnaval de Dakar : Baba Maal, parrain de la 3e édition

L’artiste, chanteur africain, Elhadji Beydi Baba Maal lead vocal du groupe Daandé Lenol, est le parrain  de la 3e Édition du « Carnaval de Dakar » qui va se tenir la dernière semaine du mois de Novembre 2022. Une activité culturelle de haute facture dont le thème de cette année est « Sport et Culture ».

Un thème choisi pour plusieurs raisons, entre autres pour rendre hommage  aux lions, champions d’Afrique. En effet, «  Le Sénégal vient de gagner sa 1ere Etoile à  la Can, soulevant une ferveur  unique à  travers l’ensemble du pays. Dans notre culture particulièrement, ce lien entre  sport et culture est très ancré dans les traditions à  travers notamment les ASC Associations Culturelles et Sportives ou encore la pratique de la lutte traditionnelle avec le baku », explique la promotrice de cet événement Fatou Kassé Sarr lors d’un point de Presse qui s’est déroulé à  la Place du Souvenir. 

Revenant sur le choix du parrain, la promotrice du « Carnaval de Dakar », souligne que « c’est d’abord un grand artiste de renommée internationale avec un palmarès impressionnant. Ensuite, il a compris depuis toujours que ce lien entre la culture et  le développement local est primordial et il le met en action avec son festival « les blues du fleuve ». C’est donc  cet engagement pour le terroir qui nous a séduit et qui correspond parfaitement à  l’esprit du Carnaval de Dakar », a soutenu Fatou Kassé Sarr. 

Cette dernière lance un appel, aux autorités étatiques, notamment le ministère de la Culture, la mairie de Dakar à  accompagner  cette initiative qui est une vitrine permettant d’accueillir les touristes et de promouvoir l’industrie culturelle.

Pour sa part, le parrain, Baba Maal promet d’accompagner la promotrice du « Carnaval de Dakar », au delà  de cette édition. De l’avis du chanteur, « il ya des amis de l’Afrique qui souhaitent venir découvrir notre pays, par amour pour notre culture et ses personnes là , ont besoin de ce genre d’événement comme le Carnaval de Dakar. C’est dommage qu’à  Dakar, il n’y a pas de très grandes rencontres, à  part la Biennale. Le monde entier a une oreille attentive par rapport au continent africain »,a indiqué Baba Maal face à  la presse.  

D’autres activités sont également prévues lors de cet événement culturel. Il s’agit de concerts animés par le mythique groupe Xalam, et confirmé par la présence de Henry Guillabert, entre autres, la participation des élèves à  travers des concours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :