L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Antoine Félix Diome sur les attaques de responsables de Yewwi contre la DGE : «Force restera à la loi»

Le ministre de l’Intérieur ne cache pas sa colère. À l’occasion d’un atelier organisé par la société civile ce matin, Antoine Félix Diome a déploré les attaques de certains responsables de l’opposition contre la Direction générale des Élections et la société civile, tout en déclarant que l’article 76 du Code électoral est très clair, concernant le dépôt des listes de candidatures. Sur ce, il avertit que «force restera à la loi».

«C’est le lieu, pour moi, d’apporter mon soutien aux membres de la société civile qui ont, ces derniers temps, fait l’objet d’attaques, non seulement subjectives, mais injustifiées. Nous connaissons le rôle de premier plan que vous avez joué depuis les années 1990 pour l’avènement de notre démocratie au niveau où elle se situe aujourd’hui, saluée et célébrée à travers le monde. Je voudrais également associer ces remerciements et soutiens à l’ensemble des acteurs du processus.

Mais vous me permettrez de m’appesantir sur la Direction générale des Élections. Quand on est dans une compétition, le patriotisme s’exerce à travers l’engagement de chacune et de chacun de nous. Mais, quand même, nous devons savoir raison garder et mettre hors d’atteinte certaines structures sans l’accord desquelles nous n’aurions pu en arriver à ce stade où nous sommes. Il faut que ces responsables de l’opposition se mettent dans la tête que force restera à la loi», a martelé le ministre sur les ondes de la Rfm.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :