L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Risque d’annulation de la liste Yaw à Dakar: Déthié Fall et Saliou Sarr se renvoient la faute

La Direction générale des élections a refusé hier les modifications que le mandataire de Yewwi a tenté d’apporter sur la liste non paritaire de Dakar. Une mauvaise nouvelle pour cette coalition de l’opposition qui risque plus que jamais la ­forclusion.

Yewwi askan wi (Yaw) va-t-elle participer aux élections législatives du 31 juillet à Dakar ? En tout cas, de gros nuages entourent le dossier de candidature de cette liste à cause du non-respect de la parité. Mandataire national de cette coalition de l’opposition, Déthié Fall s’est vu hier refuser l’apport de modifications qu’il tentait pour cette liste composée présentement de 5 hommes et 2 femmes. Il s’agissait de retirer deux hommes, en l’occurrence Joseph Sarr du Pds et Palla Samb, maire Point E de Taxawu Senegaal, pour les remplacer par des femmes.

La Direction générale des élections (Dge) a signifié au député et leader du Parti républicain pour le progrès (Prp) que ces réaménagements n’étaient pas de son champ de compétence. «Nous étions venus pour faire des modifications sur la liste de Yewwi askan wi à Dakar mais à notre grande surprise, la Direction générale des élections n’a pas voulu prendre nos dossiers. Pourtant, ce sont eux qui nous avaient demandé de revenir aujourd’hui (hier), jour d’examen juridique des listes de candidatures, après notre déplacement de mercredi dernier», a déploré Déthié Fall, mandataire national de Yaw. A l’en croire, il ne peut y avoir d’élections à Dakar sans leur coalition.

La Dge valide le parrainage de Benno
Yaw était venue à la Dge pour déposer 3 recours. Si les deux concernaient le respect de la parité sur sa liste dans la capitale, l’autre demandait l’invalidation de la liste de Benno bokk yaakaar (Bby) pour surplus de parrains déposés. «Benno bokk yaakaar a fait un dépassement sur le taux de parrainage en déposant 55 328 parrains au lieu de 55 327. Ils ont tenté de faire du rattrapage en sortant un arrêté que seul le ministre (de l’Intérieur) a vu. Aucun acteur politique n’a vu cet arrêté. Benno ne peut pas avoir de liste pour les élections ni au Sénégal ni dans la diaspora. Donc, dans les 46 départements du Sénégal et les 8 circonscriptions de la diaspora, Benno bokk yaakaar, si la Justice est appliquée, ne doit pas avoir de liste. La jurisprudence Malick Gakou est là pour nous le rappeler. Malgré tout, la Dge dit avoir dépassé l’étape du parrainage», a analysé l’ancien vice-président de Rewmi.

Déthié Fall déclare avoir délégué son cachet de mandataire à Saliou Sarr
Par ailleurs, Déthié Fall est largement revenu sur les conditions de dépôt de la liste de Yaw à Dakar. L’ancien numéro 2 de Rewmi avoue avoir délégué son cachet de mandataire à Saliou Sarr, présenté comme le responsable de la liste non paritaire. «Il y avait des instructions pour changer Palla Samb par Ngoné Mbengue. Malheureusement, celui que j’ai préposé pour le dépôt en l’occurrence Saliou Sarr n’a pas fait ça.

Il a mis un autre nom parce qu’il a dit qu’on l’a conseillé qu’entre la 6èm et la 7ème position, la parité n’est plus valable», a révélé M. Fall. Avant d’ajouter : «C’est la Dge qui a conseillé à Saliou Sarr de changer les noms. La Dge lui a dit qu’entre la 6ème place et la 7ème, il ne doit pas y avoir la parité. En présence de Cheikh Youm et Bassirou Diomaye Faye, on lui a donné cette directive, il devait la respecter.» Déthié Fall a indiqué qu’il était occupé par le respect des accords entre Yaw et Wallu. Une alliance qui pourrait, d’après lui, leur permettre d’avoir 112 députés sur 165 au sortir des échéances électorales. «Saliou Sarr pouvait faire le travail parce que c’est lui qui a travaillé dans le département. Il connait les noms», a-t-il conclu.

Saliou Sarr dément Déthié Fall
Au micro de la Rfm, Saliou Sarr s’est voulu catégorique : «Je n’ai rien déposé, ni apposé de cachet sur aucun document. Et si j’avais posé l’un de ces actes, je l’aurais reconnu devant les Sénégalais et à la face du monde ; mais je ne l’ai pas fait. Mieux, ce que Dethié ignore, nous étions filmés. Dieu nous départagera. Et on saura qui dira la vérité. Comme il a osé se présenté aux Sénégalais devant la Dge pour déclarer que c’est moi qui ai déposé les dossiers, je veux lui dire que les preuves existent que c’est lui seul qui a apposé son cachet sur tous les 34 dossiers. Même les membres de la commission qui étaient présents pourraient en témoigner. Et le dossier de Dakar était le dernier à être déposé. De quoi a-t-il peur pour ne pas dire la vérité ?»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :