L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Fatwa de Serigne Mountakha contre les charlatans: Le CNRA et les médecins applaudissent

La décision du khalif général des mourides de chasser les charlatans   sur tout le territoire de Touba, semble plaire aux médecins et au CNRA (Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel).

Selon le Docteur Amadou Sow, membre de l’ordre des médecins, ces charlatans n’ont plus leur place sur l’espace public. «Peut-être que la population n’est pas en mesure de comprendre, mais le sachant, le médecin ou l’agent de santé qui est instruit, sait pertinemment que ce que ces charlatans sont en train de raconter ne tient pas debout. On ne peut que se féliciter de cette décision du Khalife », a-t-il déclaré sur Rfm.

Le Khalife a également sommé les stations radios de Touba d’arrêter toutes publicités allant dans ce sens. Dans ce sillage, le CNRA (Conseil National de L’Audiovisuel) promet de faire son possible pour éviter les dérives.

«Le CNRA ne cesse de rappeler aux gens qu’ils n’ont pas le droit de faire de la publicité comme ça. Parce que d’abord, ils vendent des choses dont la sécurité au plan médical n’a jamais été vérifiée. Le CNRA ne cesse d’alerter, mais les gens continuent toujours de le faire.

Le CNRA ne peut pas fermer toutes les télévisions. Là, je pense que la décision du khalife général des Mourides est venue à l’heure et va beaucoup aider le CNRA qui a toujours dit aux gens d’arrêter cela mais malheureusement, on ne l’écoutait pas », a affirmé Ibrahima Bakhoum, le chargé de communication du CNRA sur Rfm.

En attendant de mettre fin à leurs activités jugées illégales, ces charlatans continuent de polluer les réseaux sociaux, mais aussi les radios et les chaînes de télévisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :