L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Boubacar Kamara refuse l’équipe de France, Riolo balance l’info à Deschamps

Boubacar Kamara évolue depuis quelques mois à un niveau impressionnant. De quoi en faire un joueur courtisé…

L’OM a la chance de pouvoir compter dans ses rangs un joueur du talent de Boubacar Kamara. Le joueur formé au club fait la fierté de toute une ville, même s’il devrait quitter la cité phocéenne dans les prochains mois. En fin de contrat, Kamara ne semble pas enclin à s’inscrire dans la durée avec l’Olympique de Marseille.

Et cette année 2022 pourrait réserver pas mal de nouvelles choses au joueur de 22 ans. Un futur transfert, la découverte d’un nouveau championnat et une première convocation en équipe nationale. Mais pas forcément dans celle que l’on croit. Alors que l’équipe de France surveille sans doute avec attention le natif de Marseille, voilà qu’il est annoncé au Sénégal.

Kamara déjà d’accord avec le Sénégal

Boubacar Kamara est né d’un père sénégalais et d’une mère française. Il peut donc opter pour la sélection de son choix. Alors qu’il a fait ses classes dans les sélections de jeunes des Bleus, son avenir ne devrait pas s’écrire avec les doubles champions du monde si l’on en croit Daniel Riolo.

Ce lundi sur son compte Twitter, le consultant a fait une annonce de taille concernant Kamara, le tout en répondant à un post de Kévin Diaz qui pestait contre la non-sélection du joueur en équipe de France. «Kamara veut jouer pour le Sénégal… tout est réglé de ce côté là… il attend juste de savoir dans quel club il ira la saison prochaine pour que tout s’emboite bien.

Et oui il y a encore des clubs qui discutent par rapport à la sélection. Ça c’est un autre débat », a notamment précisé Daniel Riolo. De quoi donner quelques frustrations aux fans des Bleus, conscients du niveau mais aussi de la polyvalence de Kamara, qui peut aussi bien jouer milieu de terrain que défenseur central. Les champions d’Afrique, eux, vont donc faire un coup royal sur le marché des binationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :