L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Accidents de la route: Mansour Faye pour des mesures sans état d’âme

Mansour Faye, ministre de l’Hydraulique et de l’assainissement.

L’Etat est interpellé par la fréquence des accidents de la route. Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement tente de juguler le mal. Mansour Faye annonce une concertation avec l’ensemble des acteurs du transport. Une réunion pour trouver « des mesures appropriées quant à la régulation du transport interurbain ».

« Je vais convoquer l’ensemble des acteurs du transport autour d’une table pour échanger sur les mesures à prendre sans état d’âme » a dit Mansour Faye sur Sud Fm.

Cette concertation est pour aider à l’affermissement des outils mis en place par le gouvernement du Sénégal. Le permis à point, qui sera bientôt appliqué, est l’un des outils. Le renforcement des contrôles en est un autre. Ces mesures sont pour le ministre un moyen de « préserver des vies humaines ». Il estime, en effet, que « tous ces accidents sont causés par des facteurs humains ».

La tenue de cette concertation est une mesure préventive de plus. Macky Sall a préalablement instruit Mansour Faye au renforcement de la sécurité routière.  Aussi, à une nouvelle doctrine d’amélioration de la circulation des axes routiers et autoroutiers.

Au-delà de l’application du nouveau code de la route, le chef de l’Etat a également demandé « le déploiement des activités de l’Agence nationale de Sécurité routière (Anaser). Il est question de renforcer la prévention par une sensibilisation efficace des usagers. Ces instructions datent du conseil des ministres du 27 avril 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :