L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Conférence religieuse des Femmes d’Exception : Les relations du bon voisinage et les comportements déviants de certains musulmans au menu de la 2ère édition

L’Association les Femmes d’Exception « Jambars yu Djiguene yi » (FEMEX) a organisé, ce samedi 30 avril 2022, sa deuxième conférence religieuse en ce mois béni de Ramadan. La seconde édition avait pour thèmes : « Les relations du bon voisinage : recommandation du Saint Coran pour le musulman et les comportements déviants de certains musulmans après le mois de ramadan : les recommandations de l’islam ». Des thèmes animés par Oustaz Alioune Sall de la radio Sud Fm.

« Nous avons pensé au voisinage on voit de plus en plus que les relations entre voisins sont entrain de copier l’Occident. C’est la raison pour laquelle nous avons voulu sensibiliser les Sénégalais sur le comportement à avoir avec nos voisins qui en cas de catastrophe ce sont eux que l’on voit les premiers. L’autre volet, c’est le comportement déviant de certains musulmans. En effet, après le ramadan les gens ont tendance à dire que le ramadan va venir et on va clôturer l’année. Il s’agit de sensibiliser les musulmans sur le comportement à avoir après le ramadan. Avant le ramadan, c’est une école, nous devons apprendre à nous comporter dans la société suivant les préceptes islamiques et nous devons continuons à vivre comme ça après le ramadan » a déclaré Aminata Ba, la responsable de la communication de l’association les Femmes d’Exception.

Revenant sur les origines de la création de l’association les Femmes d’Exception, Madame Aminata Ba d’expliquer que : « l’Association est née d’un groupe de femmes, des amies, des voisines, des anciennes camarades de classes qui ont eu à cheminer ensemble. Les retrouvailles nous ont poussé à créer cette association qui a un but purement social ».

Pour elle, le crédo de leur association c’est le social et l’humanitaire.

« Les actions sociales que nous avons eu à mener la distribution de kits Ndogou au niveau des hôpitaux notamment l’hôpital d’enfants Albert Royer, l’hôpital Abass Ndao, l’hôpital Aristide le Dantec. En ce que concerne la petite enfance, nous avons eu à mener des actions au niveau des daaras. Nous avons commencé par le daara de Saint Louis El Hadj Moukhsine Diop, avec la distribution de matelas, des kits et des vivres pour les enfants, ensuite l’orphelinat de Ngualele ».

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :