L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Ce que le médecin qui a consulté Adji Sarr a dit au Doyen des Juges

Le docteur Alfouseyni Gaye confirme son rapport médical et fait des révélations

Selon libération, le doyen des juges a interrogé hier, comme témoin, Dr alfousseyni Gueye, auteur du rapport dans l’affaire opposant Adji SARR à Ousmane Sonko, placé sous contrôle judiciaire pour viol. Le deuxième médecin, celui à qui les prélèvements ont été envoyés, ne s’est pas présenté.

Le Dr Alfousseyni Gaye a confirmé le contenu de son rapport médical, versé dans le dossier d’enquête, à savoir qu’il avait constaté une déchirure ancienne de l’hymen d’Adji Sarr. Il a aussi fait des révélations en revenant sur les circonstances dans lesquelles il a effectué ce rapport.

En effet, la veille, il avait reçu un appel de Me Pape Samba So dit Gaby lui demandant s’il ne comptait pas bouger de Dakar. Question à laquelle il avait répondu par la négative. Le lendemain, ajoute-t-il, le même avocat l’a rappelé encore pour lui dire qu’il était avec une fille en détresse qui aurait été violée. Mieux, Me So lui a demandé si cela ne le gênait pas de récupérer la fille, à hauteur de liberté VI, pour l’amener à l’hôpital CTO afin de le consulter
C’est ainsi, rapporte-t-il, qu’il a récupéré Adji Sarr pour faire la consultation. D’emblée, Dr Alfousseyni Gaye renseigne que la victime présumée semblait sereine et ne présentait aucune trace de violence. Il dit avoir constaté une déchirure ancienne de l’hymen, comme mentionné dans son rapport. Tout au plus, le témoin a informé avoir fait des prélèvements.

A la suite de la réquisition des gendarmes, Alfousseyni Gaye révèle avoir transmis tout le dossier aux enquêteurs. Quant aux prélèvements, il ne sait pas ce qu’ils sont devenus puisqu’il les a envoyés à son collègue qui n’a pas répondu à la convocation du magistrat instructeur.

Journal Libération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :