L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Faible taux de vaccination contre la Covid-19 : Sur 17 millions de sénégalais, seul 1 million 400 se sont vaccinés (Mariem Soda Ndiaye REVOCAP)

La coordonnatrice du Pool sensibilisation du Réseau des Volontaires Communautaires en Appui au Personnel de Santé (REVOCAP), Mariem Soda Ndiaye, a déploré, ce vendredi, le faible taux de personnes vaccinées au Sénégal contre la Covid-19. Selon elle, sur 17 millions d’habitants seul 1 million 400 se sont vaccinés en un an, un nombre qu’elle juge trop peu pour endiguer cette pandémie. Sur ce, elle annonce que le REVOCAP ambitionne de faire vacciner 2 millions de personnes d’ici fin juin.

« Le constat qu’on peut se faire c’est très peu de sénégalais se sont vaccinés. Sur 17 millions d’habitants seul 1 million 400 se sont vaccinés en un an. Si on continue sur les chiffres, il faudra peut être 10 ans pour que toute la population soit vaccinée » a déclaré l’honorable députée.

Elle s’exprimait, lors de « l’Atelier de plaidoyer sur les enjeux et les défis de la vaccination contre la Covid-19 au Sénégal » organisée par le Réseau des Volontaires Communautaires en Appui au Personnel de Santé (REVOCAP), avec l’appui de l’UNICEF et de United Purpose (UP).

« L’objet de notre rencontre est que nous sommes toujours dans la campagne « Allez se faire vacciner » même si la tendance est vraiment baissière. Le maître mot pour que la pandémie ne refait pas surface c’est d’inciter les Sénégalais à aller se faire vacciner. Notre objectif d’ici le mois de juin, c’est d’arriver à ce que 2 millions de sénégalais soient vaccinés » explique-t-elle.

« Quand on a démarré la campagne en juin 2021 nous nous en étions à 400.000 aujourd’hui nous sommes à 1 million 460 milles personnes qui se sont vaccinées. Le nombre est peu mais je pense que si les organisations s’engagent nous pourrons y arriver. Il faudra valoriser l’aspect communautaire pour lancer un message à l’endroit de nos gouvernants » ajoute-t-elle..

Selon elle, il faut que les autorités mettent en place des stratégies pour permettre aux populations d’aller se faire vacciner car la majorité de sénégalais méconnaissent les sites ou il faut aller se faire vacciner. Il faut des stratégies communautaires et aussi accentuer la communication au tour de la vaccination.

Docteur Mamadou Ndiaye à la direction de la prévention au ministère de la santé a salué l’action décisif sur le terrain des partenaires communautaires comme le Revocap.

« ils ont joué un rôle essentiel dans la sensibilisation pour inciter les populations à venir se faire vacciner contre la Covid bien que la tendance soit en baisse.

Se voulant rassurant, Docteur Ndiaye souligne que le Sénégal dispose en ce moment assez de stocks de vaccins.

« à l’heure actuelle le Sénégal dispose assez de stocks de vaccins. Ce que nous pouvons dire, c’est que nous disposons un stock qui permet de pouvoir cibler les populations de plus de 18 ans. C’est vrai avec la tendance baissière de la pandémie les besoins ont tendance à reculer. Il nous appartient nous acteurs de la santé à mettre en avance les évidences scientifiques pour inciter les populations à avoir confiance aux bienfaits du vaccin contre la pandémie ».

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :