L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Imam Ndao tranche le débat: «Ce que Adji Sarr devait faire dès le début de l’affaire»

L’affaire Ousmane Sonko – Adji Sarr est toujours sur les lèvres. Invité hier de Walf TV, l’Imam Ndao a été interrogé sur ce sujet brûlant, mais n’a pas manqué de donner son avis ?

Tout est parti de la question de la journaliste de Walf, Fatima. « Imam, qu’est-ce que l’Islam prévoit pour une femme qui a menti, car Adji Sarr a dit qu’elle était enceinte. Plus d’un an plus tard, on n’a pas vu l’ombre d’une grossesse, ni un enfant, ceci ressemble donc à un mensonge, qu’est ce qui est prévu pour une femme dans ce genre de circonstances », a demandé la journaliste.

« Votre question aurait pu régler toute cette affaire », lui a répondu l’Imam. « Aujourd’hui, on a des instruments capables de voir si tu es enceinte ou pas. Dès le début de l’affaire, Adji Sarr, qui a dit qu’elle a été violée et enceintée, elle devait subir une échographie pour voir si elle est réellement enceinte ou pas. C’est tellement facile. Les médecins devaient le faire et si elle est enceinte », dit-il.

L’Imam s’est également demandé pourquoi les médecins n’ont pas demandé à Adji Sarr de faire cette échographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :