L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Les avocats de Ndèye Khady Ndiaye déposent une plainte auprès du Procureur contre Adji Sarr et Françoise Hélène Gaye

VIDEO FUITÉE SUR LA CONFRONTATION AU CABINET DU DOYEN DES JUGES: Les avocats de Ndèye Khady Ndiaye déposent une plainte auprès du Procureur contre Adji Sarr et Françoise Hélène Gaye


Parallèlement à l’affaire du viol présumé dans le dossier Sweet Beauty, une autre procédure vient d’être enclenchée par les conseils de Ndèye Khady Ndiaye, cette fois, à l’encontre de Adji Sarr et Françoise Hélène Gaye. Les avocats de la patronne du Salon ont saisi le Procureur pour une affaire de collecte de données à caractère personnel. Ils évoquent la vidéo fuitée qui montre clairement le déroulement d’une partie de la confrontation qui a eu lieu jeudi dernier au cabinet du Doyen des juges d’instruction.

Qui a filmé la confrontation qui a eu lieu au cabinet du Doyen des juges d’instruction jeudi dernier ? Une vidéo a, en effet, circulé sur le net, le lendemain de l’audition, montrant une partie de la confrontation. Selon nos sources, les conseils de Ndèye Khady Ndiaye sont très en colère par rapport à cette vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. Ils soupçonnent Adji Sarr d’en être l’auteure et Françoise Hélène Gaye de l’avoir mise sur les réseaux sociaux.

Du coup, une plainte a été déposée au bureau du Procureur de la République contre ces deux personnes. Mes Ibrahima Mbengue, Ousseynou Gaye et Cie, sont très remontés contre la diffusion de ces images et comptent suivre jusqu’au bout cette affaire pour que les responsables soient punis à l’aune du forfait. Car, le fait est grave. Personne n’a le droit de filmer un procès dans une salle d’audience à fortiori l’audition dans le bureau du Doyen des juges d’instruction. Et il nous revient que même le juge Oumar Maham Diallo n’a pas aimé du tout que cette confrontation, dans son bureau, ait été filmée.


La question est de savoir comment on a pu filmer les auditions ? Car, dans le bureau du juge, il y avait le greffier, le représentant du Parquet, les avocats et les parties concernées. Avec quel appareil on a pu filmer tout cela ? Probablement pas avec un téléphone, car si cela avait été le cas, quelqu’un l’aurait remarqué.

Mais, il est de notoriété qu’il est possible d’enregistrer via une montre, un stylo ou des paires de lunettes. En tout cas, l’enquête va sûrement permettre de tout mettre au clair, d’identifier clairement le responsable. Et Sûrement que le juge Oumar Maham Diallo sera tout heureux de le voir pris et puni puisque les faits ont eu lieu dans son bureau et à son insu.


Rappelons, par ailleurs, que dans cette procédure, tout le monde a été entendu, à l’exception d’Ousmane Sonko. Et jusqu’à hier, aucune convocation n’a été envoyée, selon nos sources, en vue de l’audition.
Alassane DRAME
 LES ECHOS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :