L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Sanctions contre la Russie:CE QUE PRÉCONISE LE SÉNÉGAL

image

L’État du Sénégal justifie son abstention lors du vote des sanctions contre le Russie. Le président Macky Sall prône une commission d’enquête internationale sur les allégations de violations des droits de l’homme en Ukraine.

En tant que président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall avait affiché une position de neutralité sur le conflit russo ukrainien. Lors du vote, le 7 avril, à l’Assemblée générale de l’ONU, du projet de résolution appelant à la suspension de la Fédération de Russie du Conseil des Droits de l’Homme, le Sénégal a réaffirmé cette position du président Sall en s’abstenant.

Dans un communiqué rendu public par le ministre des Affaires étrangères et reçu à Emedia, l’abstention de l’État du Sénégal est justifiée. Selon la source, le Sénégal a défendu sa position au début du mois de mars, à Genève, consistant à suggérer des rapports sur cette guerre en Ukraine avant de prendre une quelconque décision. « Le Sénégal a surtout rappelé son vote du 4 Mars 2022 au Conseil des Droits de l’Homme à Genève et portant, notamment, mise en place d’une commission d’enquête internationale sur les allégations de violations des droits de l’homme en Ukraine. Le Sénégal estime que la publication des conclusions de cette Commission est un préalable nécessaire et donnera une vue complète de la nature et de l’ampleur des violations alléguées. Il serait donc opportun et cohérent d’attendre lesdites conclusions avant de décider des mesures de sanctions à prendre », lit-on sur le communiqué.

Toutefois, le Sénégal « prône la paix », parce qu’estimant que « tous les pays étant des victimes collatérales de cette crise de portée mondiale, en raison des graves conséquences économiques et sociales qu’elle a déjà engendrées ».
L’État du Sénégal « a enfin réaffirmé son attachement à la désescalade, à l’arrêt immédiat des hostilités et à la poursuite des négociations en vue de parvenir à une solution pacifique et durable de la crise ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :