L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Ministres défaits à Dakar : Alliance des Perdants de la République

En 2017, Sada Ndiaye avait dérouté la signification de l’Alliance pour la République en «Arrestations, prison et restrictions». Dans un régime où désormais l’obtention d’une base électorale est un critère pour gérer les affaires publiques, Abdoulaye Diouf Sarr symbolise l’échec de la conquête de Dakar. Le candidat de Benno bokk yaakaar pour la Ville de Dakar, a même perdu la mairie de Yoff.

Par conséquent, l’Apr n’a plus de maire dans le département. Comme presque tout le monde, Zahra Iyane Thiam n’a pas résisté à la coalition Yewwi askan wi (Yaw) à Sicap-Liberté. Pourtant, le maire Afp sortant de cette commune, Santy Agne, avait été écarté par la ministre de la Microfinance. Abdou Karim Fofana n’a pas mieux à Fann Point E Amitié. Le ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent, malgré ses 730 maisons visitées depuis le 1er juin 2021, aura trébuché pour la deuxième fois après 2014, face au maire Palla Samb, un pro-Khalifa Sall. En outre, Mame Mbaye Niang qui a créé une liste parallèle (Plateforme 2035), a juste fait de la figuration.

A Yeumbeul Sud (département de Keur Massar), Amadou Hott, ministre de l’Economie a été battu par le maire sortant Bara Gaye, candidat de Yaw. Sa collègue ministre du Commerce, a connu le même sort dans sa quête de la commune de Keur Massar Nord. Aminata Assome Diatta qui a déserté Ziguinchor, n’a pas fait un choix payant car ayant perdu devant la jeune Adama Sarr de Yaw.

Dans le département de Rufisque, Pr Ismaila Madior Fall, ministre d’Etat, imposé par Macky Sall aux membres de la coalition présidentielle dans la vieille ville, serait en passe de mordre la poussière pour la mairie de Ville. Oumar Guèye, coordonnateur départemental de l’Apr à Rufisque et ministre des Collectivités territoriales, a été laminé à Sangalkam où il règne depuis l’avènement de Wade au pouvoir.

L’exception Abdou Karim Sall

Au-delà des ministres, d’autres directeurs généraux de sociétés publiques ont perdu dans leur fief. A Grand Yoff, Cheikh Bakhoum, patron de l’Adie n’a pas fait le poids devant le maire sortant Madiop Diop tandis que Lat Diop, le directeur de la Lonase, a été surclassé par la jeune de Pastef Khadija Mahécor Diouf. La ministre de la Jeunesse Néné Fatoumata Tall, directrice de campagne de Aliou Sall, n’a pas empêché la déroute du maire sortant face à Ahmed Aidara.

Cheikh Ba de la Caisse des dépôts et consignations, malgré un score honorable, n’a pas pu coiffer au poteau Bamba Fall de la coalition Geum sa bopp. L’éclaircie des ministres Apr est venue de Mbao où Abdou Karim Sall a renversé le maire sortant Abdoulaye Pouye dit Obama, candidat de la coalition Wallu Sénégal. Après ces défaites, ces ministres ou directeurs courent le risque de perdre leurs postes. Ils sont certainement en train de cogiter sur les causes de leur échec.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :