L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Accrochage Mfdc/Armée sénégalaise: 9 militaires seraient détenus en otage par les rebelles

Members of the Senegalese Armed Forces take up position outside a recently captured Movement of Democratic Forces of Casamance (MFDC) rebel base in Blaze Forest on February 9, 2021. – The conflict in Casamance, which is separated from the rest of Senegal by The Gambia, has claimed thousands of lives since it first broke out in 1982. The army launched an operation on January 26, 2021 to « secure » the region and took hold of several bases from the MFDC rebels, including one of their main and historical bases in the Blaze Forest. (Photo by JOHN WESSELS / AFP)

Du nouveau dans l’accrochage du 24 janvier 2022 survenu en Gambie au Sud de Bwiam sur l’axe Kampanti-Kappa-Kambagol et qui s’est produit dans le cadre d’une action de sécurisation et de lutte contre les trafics illicites, notamment contre l’exploitation criminelle du bois sur la frange frontalière avec la Gambie.

La Direction de l’information et des relations publiques (Dirpa), dans son communiqué rappelle qu’au cours des affrontements consécutifs à une vigoureuse action militaire, 1 rebelle a trouvé la mort et 3 autres ont été faits prisonniers

«De même, 9 militaires portés disparus seraient probablement détenus en otage par le Mfdc. Les opérations se poursuivent pour les retrouver et sécuriser la zone», souligne le communiqué.

La Dirpa rappelle que durant les cinq derniers mois, 77 camions transportant illégalement du bois provenant du Sénégal ont été immobilisés par le 5e détachement sénégalais déployé au sein de la Force internationale en Gambie.

Peut être une image de texte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :