L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



En tournée à Sédhiou: Sonko demande de Barrer la route à Macky Sall

En tournée politique dans la Casamance naturelle, Ousmane Sonko est arrivé à Sedhiou, en soirée, un peu après 20 heures. Accueilli par une marée humaine à l’entrée de la capitale du Pakao, le convoi du leader du PASTEF a passé près de 3 heures dans les rues de la commune pour rejoindre le centre-ville.

Au rythme des « jambadong », les jeunes ont chanté et dansé à l’honneur de celui qu’ils surnomment affectueusement « l’espoir du Sénégal ». Prenant la parole, Mouhamed Ayib Daffé, candidat de la coalition Yewwi Askan Wi à la mairie de Sedhiou a invité les jeunes à aller récupérer leurs nouvelles cartes électeurs pour participer au changement tant voulu par le Président Ousmane Sonko.

« Ce changement tant voulu par notre leader commence ici et maintenant. Ensemble, gagnons ici, le 23 janvier prochain pour le conforter. Ensuite en 2024 nous le porterons jusqu’au palais présidentiel à Dakar, a-t-il déclaré.Du haut de son véhicule, Ousmane Sonko a tenu à remercier les populations du Pakao qui s’étaient mobilisées par centaines pour exiger sa libération lors des évènements de mars 2021. En s’adressant particulièrement à la jeunesse, Ousmane Sonko a insisté sur les enjeux des prochaines élections territoriales.

« Les élections locales et législatives prochaines sont connectées. Elles détermineront l’élection présidentielle de 2024. Il faut être conscient que si les candidats de Macky Sall gagnent, il sera candidat en 2024. Il faut lui barrer la route dès maintenant. Cette élection oppose Ousmane Sonko et Macky Sall. Yewwi Askan Wi et Benno Bokk Yakaar.

Donc c’est à vous jeunesse consciente de mener cette lutte», a déclaré le chef de l’opposition sénégalaise. Faisant le procès du régime de Macky Sall, Ousmane Sonko a fait le bilan du ministre Abdoulaye Diop, candidat-maire sortant de Benno Bokk Yakar. 《Tout son bilan se résume au pavage de certaines rues. Et là, il n’en est même pas l’auteur. Il s’agit des programmes de l’État central à travers le PACASEN ou Promoville.

Depuis 2014, il n’a rien fait ici. Sédhiou manque de tout. Pas de stade municipal aux normes ni autres infrastructures dignes d’une capitale régionale. 》a-t-il martelé.Poursuivant son allocution, le candidat à la ville de Ziguinchor a expliqué les différents axes de son programme

« Burok » et son impact futur sur tous les territoires de la Casamance. Il a rappelé que sa vision pour le développement de cette partie du territoire sénégalais allait au-delà de sa ville Ziguinchor.Ousmane Sonko et sa délégation ont quitté Sédhiou tard dans la soirée, destination Ziguinchor.

De#MID🇸🇳

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :