L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



Sanctions de la CEDEAO contre le Mali: Les quatre vérités Alpha Blondy

Alpha-Blondy-1200×675

Alpha Blondy sort de sa réserve et adresse un message clair aux chefs d’Etat de la CEDEAO. Les sanctions de ces derniers contre le Mali ne passent pas chez la méga-star du reggae. Il fustige leur « incapabilité » à trouver des solutions pérennes à la crise malienne.

Alpha Blondy pense que les décisions prises contre le Mali sont d’une inutilité sidérante. A en croire Alpha Blondy, les présidents de la CEDEAO se cachent derrière cette main de faire pour masquer leur indolence envers les djihadistes. Et surtout face aux problèmes que rencontre le Mali. Alpha Blondy a fait sa sortie hier, quelques heures après l’annonce des sanctions.

En prenant la parole, Alpha Blondy assure vouloir s’indigner contre les décisions de la CEDEAO. « Je voudrais m’adresser singulièrement à tous les présidents de la CEDEAO. Ses sanctions que vous avez adoptées contre le Mali est un signe de votre aveu d’impuissance. Les Maliens n’ont pas à être victimes de votre « incapabilité » à trouver une solution au problème djihadiste auquel le Mali fait face », dénonce Alpha Blondy, d’entrée.

Pour Blondy, la CEDEAO aurait du sanctionner durement la junte lors de la chute de IBK. Ce d’autant que le Mali semble se stabiliser et faire vraiment face aux terroristes qui agissent dans le nord. Alpha Blondy s’indigne: « Vous ne pouvez pas fermer les frontières et les bloquer à la CEDEAO », lance Alpha. Qui se demande si les Chefs d’Etat n’agissent pas ainsi sous l’ordre de la France. Qui a des problèmes avec le Mali depuis que ce pays collabore avec la Russie. « Le peuple malien ne mérite pas cela », termine Alpha Blondy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :