L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



Enseignement supérieur : L’Intersyndicale des PATS décrète une journée de grève

L’Intersyndicale des PATS (Personnels Administratif, Technique et de Service des Universités) a tenu, ce mardi 11 janvier 2022, une assemblée générale devant la faculté de Médecine de l’Université Cheikh Anta Diop, durant laquelle elle a exprimé sa colère contre le ministre de l’enseignement supérieur. Selon les membres de l’Intersyndicale, aucune mesure n’a été prise, à ce jour, allant dans le sens de la signature du décret 2103 révisé afin d’améliorer leurs conditions de travail. Les travailleurs ont décrété, une journée de grève pour dénoncer avec la dernière énergie l’attitude de la tutelle sur le « dilatoire » constaté et prend l’opinion nationale à témoin.

 » Nous avons décrété une journée de grève au niveau de tous les campus pédagogique et social du Sénégal. La raison c’est la signature du décret 2103 révisé. Ce décret est plus d’un an dans les tiroirs du ministère de l’enseignement supérieur. On note bien un dilatoire de la part du ministre Cheikh Omar Anne sur cette question. Nous avions stabilisé la chose mais aujourd’hui nous sommes en ordre de bataille pour que le Président de la République procède a la signature du décret  » a déclaré Lamine Badiane, représentant du secrétaire général national du SATUC et membre de l’intersyndicale PATS des Universités.

 » L’intersyndicale menace de durcir la lutte et de paralyser le système dans les prochains jours si rien n’est fait pour les travailleurs des universités  » avertit M. Badiane.

Selon lui, la lutte va s’intensifier dans tous les campus pédagogique et social. Aujourd’hui, c’est juste une alerte, si on a pas gain de cause dans quelques jours, une nouvelle stratégie sera adoptée. Nous avons rencontré le ministre de l’enseignement supérieur, le 16 novembre, il nous avait promis que courant décembre que le décret allait être signé mais jusqu’au 11 janvier 2022, le décret n’est toujours pas signé

Il souligne que ce décret n’a aucun aspect financier supplémentaire. Depuis quelques temps, le PATS des universités se bat pour la gouvernance des universités et l’harmonisation des formes juridiques. Il ya des corps de métiers qui sont visés par ce décret, le comptable, l’auditeur, l’aide jardinier n’etaient pas prise en compte dans le précédent décret. Dans un autre volet, les formations, les renforcements de capacités et les voyages d’imprégnation pour le personnel, une prise en charge pour l’employeur.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :