L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Recrutements anarchiques:ABDOUL AZIZ TALL S’ÉTONNE DE LA RÉACTION TARDIVE DE MACKY SALL

L’ancien ministre, directeur de cabinet du président de la République, Abdoul Aziz Tall, est loin d’être surpris du non-respect des normes de rationalité dans le fonctionnement actuel des services de l’État. Le chef de l’État, Macky Sall, présidant la cérémonie de remise d’une certification de l’Association française de normalisation à la direction des moyens généraux, au Palais, avait fustigé les « recrutements anarchiques », auxquels procèdent, selon lui, des entreprises des secteurs public et parapublic sénégalais.

La nécessité de revenir à l’orthodoxie

En face, l’expert en organisation et méthodes, qui s’étonne d’une dénonciation « aussi tardive », relève la nécessité pour l’administration sénégalaise de revenir à l’orthodoxie.

« Le constat amer fait par le président de la République sur la prolifération des structures, avec ses conséquences inévitables sur le gonflement de la masse salariale, découle du non-respect [des] normes dans le fonctionnement actuel de l’administration sénégalaise. Je m’étonne plutôt que cette alerte soit déclenchée aussi tardivement, si l’on sait que tout le dispositif qui permettait en amont de juguler l’augmentation des effectifs et, incidemment, celle de la masse salariale, a été soit rompu, soit supprimé’’, a-t-il réagi.

« Une administration, qu’elle soit publique ou privée, se doit d’obéir à l’application de normes de rationalité, si elle aspire à devenir performante’’, a-t-il recommandé, tout en soulignant qu’ « une exigence de rationalité est de tenir compte de l’adéquation du profil des agents avec les postes qu’ils occupent. L’absence ou le non-respect [des] bases de rationalité conduisent forcément à une gestion plus ou moins informelle »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :