L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Célébration de la journée internationale des migrants au Monument de la Renaissance

Le 18 décembre de chaque année est célébrée la Journée internationale de la migration Pour l’édition 2021, OIM Sénégal l’a célébré, ce vendredi 17 décembre, au Monument de la Renaissance. Ainsi, des projections de films, des remises de prix du Festival international du film sur la migration, une pièce de théâtre  » Tokk Tekki  » , des visites de stands, des prestations d’artistes engagés pour mieux sensibiliser sur les dangers de la migration irrégulière ont rythmé cette journée.

« C’est une journée où l’on célèbre les migrants. Nous avons pu voir différents stands animés par différents projets de l’OIM qui ont des migrants de retour. Nous avons également la présence d’autres agences des Nations Unies comme l’ONUDC, le HCDH, le projet migration, environnement et changement climatique. Nous avons tout ces stands pour montrer la diversité des actions concernant les migrants au Sénégal » a déclaré
William Bougaire en communication au bureau de l’OIM et Point Focal du projet  » Migrants Comme Messagers  » (MAM) au Sénégal

Les prix des meilleurs films réalisés par des volontaires de migrants de retour ont été remis lors de cette journée de célébration des migrants.

« Nous avons fait la clôture du festival international du film pour la migration avec la remise des prix des films des volontaires qui sont des migrants de retour à qui l’OIM a permis de présenter des films. Ce sont des réalisateurs en herbe avec seulement des téléphones portables ils ont réussi à faire de belles choses, des films notamment inspirés des parcours des migrants. Ces films ont été projetés pendant quatre semaines au Sénégal Nous avons décerné trois prix, le Sénégal à un prix, la Serra Leone un prix et la Guinée a remporté le prix final  » ajoute-t-il

Selon lui, ces prix consistent à avoir des frais de matériel pour l’audiovisuel parce que ce sont des migrants que l’on encourage à continuer dans leur passion qui est l’audiovisuel et l’OIM a tenu à gratifier cet effort collectif et individuel des migrants en les récompensant. La Guinéenne Diarra Kourouma a remporté le premier prix du Festival international du film sur la migration pour son film ’’Avenir incertain’’.
En plus d’une attestation, Diarra Kourouma va bénéficier d’un lot d’équipements audiovisuels d’une valeur de 1 157 000 francs CFA, (2 000 dollars). Le Sierra-Léonais Abdou Karim Sonkoh a remporté le deuxième prix pour son film ’’Enough is enough’’. Il gagne lui aussi un lot d’équipements audiovisuels pour un montant de 867 750 francs CFA (soit 1 500 dollars). Le troisième prix est revenu à la Sénégalaise Fatou Guett Ndiaye pour son film ’’Goudi gou leundeum’’ (Une nuit obscure). Elle gagne elle aussi un lot d’équipements d’une valeur de 655 000 francs CFA (1 000 dollars).

’’C’est un film de 8 minutes qui parle de l’histoire d’une fille dont les parents voulaient donner en mariage à son cousin qui l’a violé durant son enfance. Ne voulant pas se marier avec cet homme, la fille a décidé de prendre la pirogue pour rallier l’Europe’’, a expliqué la réalisatrice Fatou Guett Ndiaye.

Pour rappel, sept pays de la sous-région ont présenté des productions. Il s’agit du Sénégal (deux films), du Mali, de la Guinée, du Nigéria, du Libéria, de la Sierra Léone, de la Gambie et de la Côte d’Ivoire. Au total 15 films étaient en lice.

La journée a été clôturée par une pièce de théâtre  » Tokk tekki  » et des prestations d’artistes pour mieux sensibiliser sur les dangers de la migration irrégulière.

« Nous avons eu des prestations des artistes engagés sur la migration mais aussi des témoignages de migrants de retour qui ont rencontré leur histoire, leur retour au Sénégal et leur réinsertion dans la société. Une pièce de théâtre qui a été tournée dans plus de 40 localités du Sénégal a été jouée devant le public. Elle sensibilise sur les dangers et risque de la migration au Sénégal  » conclut-il.

Quelques images de la cérémonie de la célébration de la journée des migrants

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :