L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



« Dakar Bu Bess »: L’ ambitieux programme de Diouf Sarr

Abdoulaye Diouf Sarr était face aux Dakarois, ce dimanche 5 décembre, 2021. En direction des élections territoriales, prévues le 23 janvier 2022, la tête de liste de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) s’est prêtée à l’exercice de présentation de son offre politique. Un programme politique bâti, selon lui, sur un besoin exprimé par les populations de Dakar.

«Ce n’est pas un programme théorique conçu de manière unilatérale. Nous avons effectué des études auprès des populations », a-t-il déclaré. La cérémonie de présentation de programme s’est faite en présence de tous les candidats, têtes liste de la coalition présidentielle, dans les 19 communes de Dakar. L’écrasante majorité de cette liste est composée d’hommes. Il n’y a que deux femmes. Il s’agit de la ministre de la Microfinance et de l’économie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam, candidate à la commune de Sicap-Liberté, et de Fatou Diouf, candidate à la commune de Hann Bel Air.

Du haut du pupitre, devant son équipe de campagne, face à ces invités, le maire de Yoff a déroulé son projet politique pour la ville de Dakar. L’axe premier de son programme repose sur la bonne gouvernance. « Créer un Conseil de développement de la ville qui rassemble, outre les conseillers municipaux, les représentants des Organisations communautaires de base, les représentants des partenaires techniques et financiers nationaux et internationaux, les identités remarquables communautaires, les personnes ressources de la société civile, les membres de la diaspora… et, qui se réunit tous les ans dans le cadre d’une Grande conférence territoriale avant le débat d’orientation budgétaire de la ville », a indiqué l’adversaire de Barthélémy Dias de Yewwi askan wi.

Diouf dit vouloir transformer la capitale. Le slogan de campagne : ‘’Dakar bu bess’’. « Le Dakar que l’on a jusque-là n’est pas celui que l’on a voulu. De 2009 à nos jours, la gestion de la ville ne tient pas compte des réelles préoccupations des Dakarois », a-t-il déclaré. Pour lui, « il n’est pas normal que la ville de Dakar se mette dans une position d’opposition de l’État ». Entre autres mécanismes pour arriver à réformer le visage de la capitale, il promet la transparence basée sur la reddition des comptes.

Venu prêter main forte à Diouf Sarr, Amadou Ba affirme qu’au soir du 23 janvier, « Bby aura une note de 20/20 ». « Dans une parfaite synergie, vous allez mettre à la disposition du Président Macky Sall, les 19 communes plus la Ville de Dakar », a-t-il dit aux candidats de coalition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :