L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



Guédiawaye – Réception d’une salle informatique : Le Cem Canada connecté par Israël

Le Cem Cheikh Anta Mbacké, ex-Canada, de Guédiawaye, dispose d’une salle informatique. Aliou Sall et l’ambassadeur d’Israël à Dakar ont procédé hier au lancement du projet «Smart school», initié par l’ambassade d’Israël. «Il a pour objectif de contribuer au renforcement des écoles sénégalaises en équipement informatique».

«En rénovant et équipant la salle informatique d’ordinateurs, de tables, de chaises et d’un écran pour faciliter les enseignements et renforcer les capacités des élèves en informatique, nous voulons aider les élèves à développer de nouvelles ambitions et susciter de nouvelles carrières», explique Ben Bourgel.

D’après le diplomate israélien, ce geste est un exemple du renforcement de la coopération, dans le domaine de l’éducation, entre le Sénégal et Israël. «Nous allons introduire la technologie dans les enseignements et cela vous permettra d’améliorer vos résultats et d’être compétitifs sur le marché.

Cette salle est un atout majeur dans votre quête de savoir, l’outil vous aidera dans vos recherches et projets d’avenir. Nous espérons qu’elle vous aidera aussi à développer de nouvelles passions et faire naitre de futures vocations.» Il ajoute : «L’éducation et l’accès à la technologie, dès la bas-âge, ont permis à Israël d’acquérir son statut de Nation de start-up. De fait, le secteur de la technologie est une vraie niche de capitaux pour Israël.»


Interpellé sur le choix de Guédiawaye pour le démarrage de ce projet, l’ambassadeur avance : «Nous savons que la banlieue est un creuset d’excellence. Nous sommes convaincus que ce projet axé sur le capital humain et scolaire en ces lieux, avec de jeunes élèves du moyen-secondaire, vous permettra d’exceller dans quelques années dans le secteur de l’innovation et du numérique. Dans les semaines à venir, nous tenterons de dupliquer ce projet dans d’autres écoles de l’intérieur du pays.»


En écho, le maire Aliou Sall promet d’augmenter les capacités d’accueil de ce vieux collège de la banlieue. «Je compte augmenter la capacité d’accueil des blocs et salles de classe. Et le lycée Serigne Bara de Pikine a déjà fait l’objet d’investissements importants permettant d’augmenter les salles de classe. Nous sommes en train de construire une salle pour les professeurs. Et depuis le début de mon mandat en 2014, nous avons rajouté près de 70% de salles de classe au parc.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :