L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



Mairie de Dakar: Mame Mbaye Niang tire sur ses adversaires

Déclinant son ambition de devenir l’édile de la capitale, le ministre-chef de cabinet du chef de l’Etat, Mame Mbaye Niang, n’a pas manqué d’exprimer sa confiance et de jeter des pierres dans le jardin de ses adversaires, n’épargnant même pas ceux qui rivalisent pour ce fauteuil au sein de Benno bokk yaakaar.

La bataille pour le contrôle de Dakar risque d’être âpre au sein de Benno bokk yaakaar (Bby) aux prochaines Locales de janvier 2022. Après Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé, l’ancien ministre des Finances, Amadou Bâ, c’est au tour du ministre-chef de cabinet du chef de l’Etat, Mame Mbaye Niang, de décliner son ambition de diriger la Ville de Dakar. Réaffirmant cette volonté, l’ancien ministre de la Jeunesse n’a pas manqué de jeter des pierres dans le jardin de ceux qui cherchent à être maire pour un but bien précis. «Il y a ceux qui veulent être maire parce qu’ils veulent être président. 

Il y a ceux qui veulent être maire pour pouvoir se mettre dans une posture de s’opposer au pouvoir. C’est leur droit le plus absolu. Par contre pour nous, l’ambition de vouloir être maire se situe dans une volonté de faire bouger les choses, de les changer. Nous voulons être maire pour changer le visage de notre localité», déclare l’ancien ministre de la Jeunesse, qui intervenait hier en marge d’une cérémonie de remise de plus de 500 bourses d’études offertes aux élèves des 19 communes de Dakar par le chef du cabinet du président de la République en collaboration avec ses partenaires.


«Si on gère la mairie et qu’on ne soit pas en phase avec l’Administration, cela ne mène nulle part. Si on gère la mairie et qu’on soit Président, on n’aura pas le temps de s’occuper de Dakar. On ne nous prenait pas au sérieux, on disait qu’on n’allait même pas présenter un programme. Nous avons défini la manière avec laquelle nous comptons faire passer Dakar d’une étape à une autre. Cela n’a pas été le fruit d’un travail élaboré en un mois mais en un an. 

Et nos collaborateurs l’ont validé», se targue Mame Mbaye Niang, qui dit avoir été «investi par ses partisans» en se gardant d’évoquer la coalition  Benno bokk yaakaar (Bby) sous la bannière de laquelle devrait se présenter la tête de liste de la coalition présidentielle pour aller à la conquête de la capitale sénégalaise et d’un éventuel dépôt de la caution de 15 millions de francs exigée aux candidats en vue des prochaines Locales.


S’adressant à la jeunesse sénégalaise en lui disant que c’est elle qui incarne l’avenir du pays, le ministre Mame Mbaye Niang a invité celle-ci «à ne pas souscrire à la violence dans laquelle cherchent à l’embarquer certains acteurs politiques». «Celui qui veut vous diriger n’a qu’à vous dire ce qu’il compte faire. Refusez de verser dans la violence. Il faut «compétir» dans la dignité, le fair-play. Le débat se situe dans le bilan. Demandez-leur leur bilan à ceux qui étaient là et qui cherchent  à reconquérir les mairies», indique M. Niang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :