L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



MOTS D’EXCUSES AU CEM DE HANN ET FAIBLE TAUX DE PRÉSENCE D’ÉLÈVES A ZIGUINCHOR

news-details

L’étape du Cem de Hann a été marquante dans la tournée de supervision du ministre de l’Éducation nationale, Mamadou Talla, à l’occasion de la rentrée des classes. Pour rappel, des écoliers s’y étaient tristement illustrés, le 14 juillet, dernier jour des classes, saccageant des tables-bancs et déchirant leurs cahiers. La vidéo était devenue virale sur les réseaux sociaux.

« La non-violence en milieu scolaire » est le thème retenu, cette année, pour la rentrée des classes 2021-2022.

S’exprimant lors de la rencontre annuelle de préparation se tenant depuis jeudi, à Saly, le ministre de l’Éducation nationale, Mamadou Talla, a appelé les acteurs du système à élaborer des mécanismes pour endiguer ce fléau.

Car, d’autres élèves ont franchi le rubicond, agressant leurs professeurs.

« Sécurité et tranquillité à l’école », « Oui à l’éducation, non à l’incivilité ».

C’est par ces mots d’excuses que les élèves du Cem de Hann ont accueilli la délégation du ministre de tutelle.

« Nous avons conscience d’avoir très mal agi et nous en avons mesuré les conséquences. Nous présentons nos plus sincères excuses en vous assurant que cela ne se reproduira plus », a ajouté leur porte-parole, Ami Sène, élève en classe de 4e B.

En face, Talla s’est réjoui des conditions dans lesquelles s’est déroulée l’ouverture des classes. De façon globale, a-t-il souligné, « la rentrée est effective dans presque toutes les régions même si nous avons quand même constaté l’absence de quelques élèves par endroits. »

C’est le cas à Ziguinchor qui affiche un faible taux de présence. « Certes, les cours ont démarré dans certaines écoles, notamment catholiques. Mais, le taux de présence est extrêmement faible dans le public.

C’est le moment de lancer un énième appel aux parents d’élèves pour qu’ils mobilisent les enfants », a déploré l’Inspecteur d’académie de la région, Cheikh Faye, dans des propos repris par le journal Le Soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :