L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



Élections Locales-Coalition en gestation à Yoff: Des partis de Bby lâchent Diouf Sarr

La mairie de Yoff suscite des convoitises au sein de Benno bokk yaakaar (Bby) au point que Ldr Yeesal, le Parti socialiste (Ps), l’Alliance des forces de progrès (Afp), le Parti de la réforme et d’autres mouvements et associations évoluant dans la commune ont décidé de ne pas soutenir l’édile sortant, Abdoulaye Diouf Sarr, lors des élections locales du 23 janvier 2022. Au moment où ce dernier jette ses forces dans la bataille pour le contrôle de la Ville de Dakar dans le camp présidentiel.

Pour Abdoulaye Diouf Sarr, le duel avec Amadou Ba pour la candidature à la Ville de Dakar est une chose, mais maîtriser d’abord l’unité de Benno bokk yaakaar à Yoff en est une autre. Dans cette commune, des partis phare de la coalition présidentielle ne vont pas soutenir le maire sortant lors des élections locales du 23 janvier 2022. 

Ldr Yeesal, le Parti socialiste (Ps), l’Alliance des forces de progrès (Afp), le Parti de la réforme, et l’association Nord-Foire en mouvement (composée de délégués de quartiers, d’imams, d’associations de femmes et de jeunes, entre autres), ainsi que des groupements féminins, des conseillers municipaux et mouvements cito­yens, «ont décidé d’aller sous leur propre bannière à la conquête de la mairie de Yoff».


Dans un communiqué signé Babacar Ndiaye (Ldr Yeesal), Penda Ndiaye Cissé (Afp), Idrissa Ndiaye (Ps), Ousmane Aw : Parti de la réforme (Pr), Sidy Bara Fall, coordonnateur Nord-Foire en mouvement, considèrent que leur démarche vise à «corriger les errements flagrants du maire sortant M. Abdoulaye Diouf Sarr à qui nous reprochons des pratiques «ostracistes» et un échec cuisant dans la conduite des affaires de la cité pendant ces 7 dernières années». 

C’est un coup dur pour Diouf Sarr parce que Penda Ndiaye Cissé était la tête de liste proportionnelle de Bby en 2014 à Yoff. Son duo victorieux avec Diouf Sarr n’a pas d’elle un membre du Bureau municipal. Depuis, l’actuelle conseillère de Moustapha Niasse et porte-parole adjointe de l’Afp s’oppose au maire. Idrissa Ndiaye, lui, a porté les couleurs de Taxawu Dakar dans la commune lors des dernières Locales.

Une coalition en gestation


Fidèle à Ousmane Tanor Dieng, le Secrétaire général de la 8ème coordination du Ps avait choisi de rester dans Bby. Idrissa Ndiaye tout comme le jeune Babacar Ndiaye, patron communal de Ldr Yeesal, ne se reconnaît pas dans la gestion du maire de Yoff. «Abdoulaye Diouf Sarr ne peut et ne pourra jamais revendiquer légitimement la candidature de Bby dont il a cessé depuis longtemps de symboliser le leadership au niveau local. 

Il s’y ajoute que malgré les apparences, il est rejeté par une bonne majorité des populations yoffoises qui, aujourd’hui, cherchent à rebâtir une commune complètement déséquilibrée par sa gestion, les promesses non tenues et le manque de respect envers ses administrés. Il est temps que ça cesse», chargent les signataires du communiqué.


A l’heure actuelle, ces partis et mouvements affirment travailler à mettre en place une coalition parce que, justifient-ils, «Yoff mérite mieux et plus». Le communiqué ajoute : «Face à ces élections locales, les Yoffoises et les Yoffois gardent l’espoir de lendemains meilleurs autour d’une dynamique unitaire et consensuelle qui implique chaque fille et chaque fils de la localité». 

Pour cela, d’autres rencontres sont prévues dans les prochains jours à l’issue desquelles une conférence de presse est prévue pour éclairer l’opinion nationale sur le cas de Yoff.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :