L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



Budget – Loi des finances 2022 : La barre des 5000 milliards dépassée

Le projet de loi de finances pour l’année 2022 a été adopté hier en Conseil des ministres. Il est arrêté, selon le communiqué dudit conseil, «à plus de 5.150 milliards de francs Cfa, soit plus du double du budget en 10 ans».

Le projet de loi de finances pour l’année 2022 présenté hier, en Conseil des ministres, par le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo, est «arrêté à plus de 5150 milliards de francs Cfa, soit plus du double du budget en 10 ans». D’après le communiqué du Conseil, le Président Macky Sall, qui a présidé la réunion, «s’est félicité du dépassement de la barre des 5000 milliards de francs Cfa, traduisant, d’une part, les performances dans la mobilisation des recettes avec les perspectives favorables de la mise en œuvre de la Stratégie de recettes à moyen terme (Srmt) et, d’autre part, l’orientation prioritaire des dépenses vers l’investissement public et la consolidation de l’inclusion sociale».


Le président de la Répu­blique demande ainsi au gouvernement, en perspective de la prochaine session budgétaire, de poursuivre les efforts de rationalisation des charges de fonctionnement de l’Etat et de promotion de l’investissement productif et du secteur privé ; mais également, d’améliorer l’efficacité et la performance des politiques publiques dans le but d’asseoir la culture de ré­sultat.


A ce propos, le chef de l’Etat s’est félicité de la première notation financière en monnaie locale de l’Etat du Sénégal, effectuée par le Cabinet Bloomfield Investment. La notation du Cabinet Bloomfield montre bien la solidité de l’économie du Sénégal et sa bonne résilience vis-à-vis des chocs extérieurs.


Le Président a ainsi adressé, selon le document du porte-parole du gouvernement, ses félicitations au ministre des Finances et du budget et à ses services compétents, pour les résultats notables réalisés par le Sénégal, afin d’asseoir une gouvernance budgétaire et financière de qualité, conforme aux priorités nationales et aux engagements du Sénégal à l’échelle communautaire et au niveau international.


Pour rappel, le projet de loi de finances 2021 a été arrêté à 4589,15 milliards de francs Cfa contre en 4215,2 milliards de francs Cfa en 2020, soit une hausse de 373,95 milliards en valeur absolue et de 8,9% en valeur relative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :