L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



L’Association des Femmes Restauratrices du Sénégal (AFRES) pas satisfait de son audience avec les representants du ministre du commerce

L’Association des Femmes Restauratrices du Sénégal (AFRES) n’a pas été satisfait de son audience avec les représentants du ministre du commerce. Partie rencontrée Aminata Assome Diatta pour lui soumettre leur doléances, les responsables de l’Afres ont été finalement reçu par une equipe du ministre. Déçu par le discours de la directrice de cabinet du ministre, elles ont finalement boudé la rencontre. En conférence de presse, ce lundi a Keur Massar, la présidente de l’AFRES a lancé un appel au ministre à soutenir ses braves dames surtout avec l’augmentation des denrees alimentaires.

 » lors de cette audience que nous avez accordé le ministre Assome Diatta dans son fief politique à Keur Massar, les braves femmes de l’Afres nous avez demandé de ne parler qu’avec le ministre Aminata Assome Diatta pour lui soumettre leurs doleances et leurs points de vue sur les augmentations excessives des denrées alimentaires qui a trop impacté sur le panier de la ménagère » a fait savoir Astou Faye présidente de l’Association des Femmes Restauratrices du Sénégal (AFRES).

Mais grande fut leur surprise une fois place, le ministre n’etait pas present et l’accueil n’a pas été confortable

 » la délégation de l’Afres a accepte d’écouter la directrice de cabinet du ministre du commerce qui nous a tempanise dans un discours vide de sens » dira Mme Faye

 » Je lui ai répondu que nous avons rien a dire parce que les membres de notre association nous avez demandé de ne parler qu’avec Aminata Assome Diatta. Elle m’a accusée de corrompu et qu’il y’avait quelqu’un derrière moi qui me financer pour les attaquer. C’est alors que jai boudé et je l’ai remis a sa place et demander aux autres membres de l’Afres de partir. Il voulait nous intimider mais vraiment le combat du développement économique et social vient de commencer pour les femmes et aucun obstacle ne pourra nous arrêter et vous allez voir nous allez gentil être plus déterminer que jamais pour gagner cette bataille a soulager les femmes sénégalaises. Nous demandons au ministre du commerce d’accompagner ces femmes qui se lèvent tôt le matin » conclu-t-elle.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :