L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

“Racine Talla, le paladin de la RTS” , (par Magib Sène)

De l’indépendance à nos jours, la RTS a eu plusieurs Directeurs Généraux et chacun en ce qui le concerne, a fait de son mieux pour marquer son magistère. Je me souviens de Alioune Fall, Assane Ndiaye, Tidiane Daly Ndiaye, le Sérère bon teint Dione, Daouda ndiaye, Marcel Ndione, Moctar Sylla, Babacar Diagne et depuis quelques années, celui que je nomme affectueusement, le paladin de la maison.
Dès la première année de sa nomination, il a organisé une grande cérémonie pour rendre à tous les anciens de la maison, un hommage pour les éminents services qu’ils ont rendus
à la nation. Cet acte est le symbole d’une vision, d’une générosité et d’une volonté de se priver chaque jour pour donner chaque jour un peu plus à l’État et à la Nation. C’est un homme pragmatique, intelligent, travailleur doublé d’un grand visionnaire. Depuis son avènement, la maison n’a cessé de progresser d’autant que dans toutes les capitales régionales, la RTS est omniprésente en images et en sons assurant de la sorte, une couverture intégrale du territoire national avec des équipements de dernière génération.
Il m’arrive souvent de dire que celui qui veut connaître le Sénégal des profondeurs, n’a qu’à prendre rendez-vous tous les soirs avec la RTS qui nous fait découvrir les réalités du pays en amont comme en aval. Le label « informer juste et vrai » y trouve toute sa justification et Racine Talla en fait son crédo. Bénéficiant du soutien et de la confiance du Chef de l’État, il poursuit sa mission avec rigueur mais aussi célérité, en nationaliste pur et dur.
La maison qu’il dirige avec intelligence, n’échappe pas à certaines pesanteurs du fait du personnel dont les revendications sont celles de tout travailleur. L’histoire nous apprend que les travailleurs les mieux lotis, sont ceux qui revendiquent le plus. Rien de plus normal dans un monde fragilisé par ses excès et ses contradictions et récemment encore, plombé par les effets dévastateurs de la Covid-19 .
Cela dit, il faut se féliciter de la création du musée de la RTS qui nous replonge dans le passé, disons la mémoire de cette institution dont toutes les trames ont été merveilleusement tissées par des hommes et des femmes de devoir. Vivement que la courbe ascendante empruntée par la RTS vers le progrès ne s’effiloche jusqu’à la fin des temps.
Dans le cadre que voilà, nous pouvons rester optimistes car, dans la conquête des nouvelles technologies, la RTS n’est pas en reste parce que passionnée par les choses du futur. La dernière fois que j’ai visité la maison, l’émerveillement m’a emporté tellement les choses ont évolué de façon significative. Des studios flambant neufs, des caméras performantes et un personnel dévoué à la tâche, ont constitué le magnifique décor d’une maison qui se veut à la fois séduisante et conquérante. Racine Talla est indéniablement à la base de toutes ces innovations qui se marient avec les perspectives d’un pays qui, méthodiquement, poursuit sa marche irréversible vers l’émergence.
* Par Majib Sène

Diaraf DIOUF Senegal7

Senegal7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :