L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Wade-Macky : L’aventure ambiguë !

L’aventure ambiguë rappelle l’ouvrage philosophique du grand maître Cheikh Amidou Kane pour ceux qui ont pu le parcourir. Mais dans ce cas d’espèce, il est question de politique. En effet entre les présidents Abdoulaye Wade et Macky Sall, on assiste aujourd’hui à une véritable aventure ambiguë. Car, Wade pose des actes politiques qui donnent le champ libre à Macky tout en étant opposé à lui. Et le temps aidant, leur aventure en est devenue ambiguë.

L’idylle entre le président Wade et le président Macky Sall ressemble quelque peu à un long fleuve tranquille de visu mais bouillant de l’intérieur. Les épisodes se sont enchainés  entre père et fils putatif. Ensuite entre leader et responsable et enfin, entre  ancien Chef d’Etat et son homologue au pouvoir.

Point n’est besoin cependant de remonter le temps pour explorer la trajectoire de ses deux compagnons de haute lutte qui ont eu à croiser le fer ensemble pour asseoir la première alternance démocratique dans notre pays en 2000.(…).

Nous sommes le 27 septembre 2019. Après avoir scellé leurs retrouvailles par la grâce de Serigne Touba Serigne Mountakha Bassirou Mbacké,Khalife Général des Mourides , lors de l’inauguration de la grande Mosquée Massalikoul Jinane, Wade et Macky se sont encore retrouvés au Palais de la République.

Pour les Sénégalais qui  avaient magnifié leurs retrouvailles, les deux hommes avaient définitivement fumé le calumet de paix, nonobstant tout ce qui s’est passé entre eux. Mais c’est sur le plan politique surtout que leurs rapports sont devenus autres.

Le Président Wade avait prédis  un règne de 50 ans des libéraux et ce timing est loin d’être épuisé. Macky est au pouvoir et l’on présume qu’un autre libéral pourrait le succéder à la tête du pays.

En 2017, alors que  Wade pouvait faire basculer le président Macky au second tour de la présidentielle, il a dû boycotter sans raison politique.

Ensuite, il boycotte le dialogue politique comme pour brouiller les pistes. Récemment aussi, le Pds s’est retiré de la grande coalition de l’opposition en gestation et qui a fini par épouser les contours de Yewwi Askan WI.

Un parti comme le Pds qui est le premier parti d’opposition du point de vue de son expérience et de ses bases militantes ne pouvait sous aucun prétexte jeter le pavé dans la mare de tout ce qui peut porter préjudice au Président Macky Sall.

Si ce sera pour sauver la peau de Karim,les Sénégalais comprendront alors qu’entre Wade et Macky,on assiste à une véritable aventure ambiguë et que toute la vérité finira par éclater au grand jour !

Assane SEYE-Senegal7

Senegal7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :