L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



Hausse des prix : “Le renoncement à certaines taxes peut soulager psychologiquement les sénégalais mais…” (Dr Khadim Diagne)

Pour soulager les ménages qui font face à une hausse généralisée des denrées, l’Etat a décidé de renoncer à certaines taxes estimées à quarante sept (47) milliards de FCFA. Une mesure qui selon l’économiste Khadim Bamba Diagne aura le don d’apaiser la tension sans pour autant vaincre le mal, “je ne pense pas que ces mesures là soient pertinentes pour la baisse des prix.

Mais, quand même, cela peut soulager psychologiquement les sénégalais. L’Etat sait bien que le renoncement à certaines taxes n’impactera pas la baisse des prix”, a-t-il soutenu sur l’Observateur. L’économiste prône par contre  l’accélération des activités nationales ralenties par la pandémie, “sans activités, les sénégalais n’auront pas de ressources et l’Etat, non plus, n’aura pas de ressources.

Il faut qu’il y’ait encore de l’activité pour permettre aux sénégalais d’avoir des ressources, même si les dépenses sont devenues très élevées, qu’ils puissent prendre en charge une partie. L’Etat aussi a besoin de ressources pour honorer ses engagements”, a déclaré Dr Diagne.

Selon ce dernier, la promotion du consommer local est une autre piste de solution, “il faut localement qu’on produise des biens que les sénégalais peuvent manger sans problème. Si l’Etat accélère  cette production locale, surtout les biens de grande consommation, en plus de la relance de l’activité économique, cela peut tempérer un tout petit peu les difficultés liées au Covid-19 mais aussi à l’inflation”, conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :