L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Flambée des prix: les mesures fortes prises par le gouvernement

Les ménages sénégalais font face à une hausse des prix des denrées de grande consommation. Face à la situation à laquelle il faut rapidement trouver une solution, selon un économiste, le gouvernement du Sénégal a pris un certain nombre de mesures en vue de stopper la flambée des prix

Il a été décidé, entre autres, la réduction de la taxe d’ajustement à l’importation, qui passe de 10% à 5% sur les huiles brutes importées, le maintien de la TVA à 0% sur le riz, la suspension des droits de douanes sur le blé, l’application d’un taux de 0% de TVA sur la farine de blé, l’administration des prix des bidons de 20 litres d’huile, la mise en œuvre des mesures rendant obligatoire les déclarations de stock, l’homologation des prix des matériaux de construction. Ces mesures ont été annoncées par le ministre du Commerce, Aminata Assome Diatta, lors du Conseil national de la consommation qu’elle a présidé mardi.

Déjà éprouvés par la pandémie de covid-19, les sénégalais n’entendent pas subir la hausse des prix des denrées de grande consommation. Après la grogne sur les réseaux sociaux pour dire non à la flambée des prix avec les hashtag #dund_bi_jaffena (Ndlr : la vie est chère), #sonounaniou (Ndlr : Nous sommes fatigués) ou encore #meunatouniou (Ndlr : On n’en peut plus), les populations compte marcher le 05 septembre pour se faire entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :