L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



Extension des cimetières de Pikine: Le collectif “SSMYSA” apporte des précisions

Des rumeurs faisant état d’une décision présidentielle portant extension des cimetières de Pikine municipal de Pikine dont le combat est portée depuis 2008 par les pikinoises et les pikinois circulent sur la place publique. Estimant n’être pas au courant d’aucun acte administratif rendant effective cette décision, le collectif Sama Suuf Ma Yokk Sama Armeel a tenu à apporter des précisions dans un communiqué dont Senegal7 vous propose l’intégralité.

“Depuis quelques jours, certaines officines politiciennes distillent la rumeur d’une décision présidentielle d’accéder à la demande populaire d’extension du cimetière municipal de Pikine portée par les pikinoises et les pikinois depuis 2008, et reprise avec plus de force depuis bientôt un an par le Collectif Sama Suuf Ma Yokk Sama Armeel. Le Collectif tient à apporter ces précisions aux pikinoises et aux pikinois ainsi qu’à l’opinion nationale, mobilisés depuis pour porter ce plaidoyer autour de Sama Suuf Ma Yokk Sama Armeel.

L’administration publique est écrite. Elle ne parle pas. Or, à ce jour aucun acte administratif écrit portant décision d’extension du cimetière n’est porté à la connaissance du Collectif.

Ceux qui diffusent cette rumeur sont ceux qui, informés depuis les mois de septembre et octobre de l’initiative du plaidoyer pour l’extension de cimetière, se sont soit abstenus de tout soutien, soit déclarés clairement opposés à cette volonté populaire. Des milliers de pikinoises et de pikinois ont marché, tenu des réunions d’information publique (RPI) dans plusieurs quartiers de Pikine, des plaintes ont fusé de partout de pikinoises et de pikinois victimes de la superposition des dépouilles, Abdoulaye Thimbo et Pape Gorgui Ndong sont demeurés respectivement flegmatiques et pourfendeurs envers le plaidoyer. En conséquence, le Collectif considère qu’ils devraient avoir la décence de se taire, de se terrer, au lieu de se couvrir de honte et de ridicule en versant dans la vile récupération politique hyèniforme.

Aucun des députés du département de Pikine, pourtant bien au fait de la situation du cimetière municipal, ne serait-ce qu’à travers les sorties multiformes du Collectif Sama Suuf Ma Yokk Sama Armeel, n’a daigné joindre sa voix à celle du peuple de Pikine pour demander cette extension. Ce, quelque soit leur bord politique. Awa Niang, Pape Sagna Mbaye, Adja Daco Ly, Salimata Coréra, Marie Sow Ndiaye, Mame Diarra Fam, aucun de ces parlementaires se réclamant de Pikine n’a interpellé le ministre des finances et du budget lors de son dernier passage devant la représentation nationale sur la question de l’extension du cimetière qui est aujourd’hui l’urgence la plus pressante à Pikine.

Que tous ceux qui sont en train de diffuser l’intox selon lequel “ils auraient parlé au président de la république, et obtenu de lui l’extension du cimetière” respectent les pikinoises et les pikinois, et arrêtent de les prendre pour des canards sauvages. Qu’ils se taisent tous autant qu’ils sont, comme ils l’ont fait depuis le début de cette mobilisation populaire ! Le jour où un acte administratif consacrant la décision d’extension du cimetière sera porté à la connaissance du Collectif, ce dernier en informera l’opinion. Le mérite reviendra au peuple de Pikine, et seulement au peuple de Pikine qui était dans les thé-débats, les marches, les caravanes de sensibilisation, la communication médias, le financement des différentes actions de plaidoyer …

Le Collectif Sama Suuf Ma Yokk Sama Armeel rappelle à l’intention des autorités qu’à la dernière marche du 27 juin 2021, après celle du 08 novembre 2020, les pikinoises et les pikinois ont crié de concert qu’ils ne marcheraient plus, qu’ils allaient s’y prendre autrement pour obtenir satisfaction de leur demande. Nous en appelons à la diligence de l’État pour éviter d’éventuels troubles à l’ordre public. La situation au cimetière lève les cœurs.

Pikinoises, pikinois, la mobilisation pour l’extension du cimetière municipal de Pikine continue et va s’intensifier par des actions diverses les jours à venir. Nous ne pouvons plus attendre, au moment où notre cimetière se transforme de jour en jour en une fosse commune. Pikine ne mérite pas ça. Pikine ne peut plus attendre.”

Extension des cimetières de Pikine: Le collectif "SSMYSA" apporte des précisions

Extension des cimetières de Pikine: Le collectif "SSMYSA" apporte des précisions

A.K.C – Senegal7

Senegal7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :