L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir



Alfred Ndiaye : « Difficile d’envisager un retour en sélection »

À l’aube de ses 30 ans, le milieu de terrain Alfred Ndiaye a pu jouer au football dans plusieurs équipes et ligues emblématiques. Entre Nancy, Wolverhampton, Villareal ou encore le Real Betis, le parcours européen du joueur a été riche. Ainsi, le 31 août 2019 marque le début d’une nouvelle aventure au Moyen Orient et plus précisément en Arabie Saoudite. Cette aventure, c’est celle en Saudi Pro League par son arrivée au sein d’Al Shabab Riyad…

Al Shabab termine juste derrière Al Hilal au classement. Quel bilan faîtes-vous de cette saison ?

Le bilan est positif par rapport à la saison que ce soit collectivement ou individuellement, ce fut une bonne saison ! Nous avons pratiqué un très bon football offensif et terminons avec la meilleure attaque tout en ayant pris du plaisir.

Cette deuxième place est synonyme de participation en Ligue des Champions d’Asie. Comment on se prépare pour ce genre de compétition ?

La Ligue des Champions d’Asie démarrera en 2022 donc c’est encore assez loin, mais bon. On a fait une très belle saison donc l’objectif sera de bien figurer dans cette Ligue des Champions pour ne pas avoir fait tous ces efforts pour rien ! Nous avons une équipe de qualité, nous voulons le prouver au plus haut niveau asiatique.

Pensez-vous que votre équipe ait ses chances l’année prochaine, que ce soit pour le titre ou la Ligue des Champions d’Asie ?

Oui, clairement. Comme dit précédemment, nous avons vraiment une bonne équipe avec de bons joueurs étrangers comme Banega ou Ighalo, ainsi que certains des meilleurs joueurs saoudiens ! Nous avons terminé deuxième du championnat en ayant passé près de trois mois en tant que leader, donc l’objectif sera de faire mieux c’est-à-dire être champion.

Parmi les équipes contre lesquelles vous avez pu jouer en Saudi Pro League, y en a-t-il une contre qui l’intensité est plus forte ?

Clairement l’équipe de Al Hilal. C’est une équipe de haut niveau, l’un des plus grands clubs asiatiques et ça se ressent sur le terrain où l’intensité est supérieure aux autres matchs.

alfred n?diaye,jogador,lionel messi,real betis,equipa,barcelona,liga bbva 15/16,la liga :: Photos :: leballonrond.fr
Alfred N’Diaye a joué pour le Real Betis dans le cadre d’un prêt de l’AFC Sunderland du 31 janvier 2014 au 30 juin 2014. De là, il rejoindra le club définitivement en août de cette même année dans le cadre d’un transfert de 3,5M d’euros. Il a ainsi pu jouer contre des grandes figures du football dont Lionel Messi.

Y a-t-il des joueurs qui vous ont impressionné en jouant vos premiers matchs ?

Impressionnant, non. J’ai déjà joué dans les meilleurs championnats du monde, contre les meilleurs joueurs du monde, donc je ne suis impressionné par personne. Mais effectivement il y a de très bons joueurs dans ce championnat comme Pity Martinez d’Al Nassr, Romarinho d’Al ittihad que je ne connaissais pas, mais qui m’a agréablement surpris ou bien sûr des joueurs comme Gomis, Giovinco ou Carillo à Al Hilal.

Qu’est-ce que ça fait de vivre et s’adapter en Arabie saoudite ?

L’adaptation n’a pas été facile les deux premiers mois puis j’ai commencé à m’habituer au pays qui est beaucoup plus ouvert que ce que l’on pense en Europe. Au final, leur mode de vie s’inspire beaucoup du mode américain !

Ayant connu le jeu en Europe, que pensez-vous de celui du championnat saoudien ?

Je pense que dans le style de jeu c’est différent de ce que j’ai connu en Espagne où c’était plus axé sur la technique et la tactique. Dans l’intensité, ça ressemble plus au jeu anglais où le jeu est débridé et ça va d’une surface à l’autre assez rapidement. On pourrait comparer ça à la Championship par exemple avec 5 ou 6 équipes de niveau supérieur.

Voyez-vous la Saudi Pro League comme un championnat où il est possible de s’améliorer en tant que joueur ?

Je pense qu’on apprend toute notre carrière en tant que footballeur. Après à mon âge, on est plus dans la maturité que dans la progression.

Parfois les gens ont du mal à comprendre comment il est possible de jouer dans une ligue aussi exotique que la Saudi Pro League. Certains voient même ces ligues comme des ligues de « retraite » ou de « fin de carrière » pour les joueurs qui y vont. Êtes-vous d’accord avec ce constat ?

Je peux comprendre le point de vue des gens, mais ce n’est pas du tout une ligue de retraités, loin de là. C’est un championnat avec de l’intensité, avec des joueurs de qualité qu’on se doit de respecter un peu plus selon moi ! Ce n’est pas la Premier League ou la Liga, mais c’est un championnat compétitif.

Quels souvenirs gardez-vous de votre passage au Real Betis ?

Je ne garde que du positif de mon passage au Real Betis, que ce soit au niveau du club ou de la ville. Les fans sont exceptionnels. C’est un club avec une masse populaire qu’on ne peut s’imaginer en France. Ça restera une de mes meilleures périodes en tant que footballeur.

Vous êtes international sénégalais alors venons-en à ce sujet. Pensez-vous pouvoir faire votre retour en sélection un jour ?

Ça me paraît compliqué. J’ai eu la chance de représenter mon pays pendant 7 ans et de jouer plusieurs Coupes d’Afrique ainsi qu’une Coupe du Monde. J’en suis très fier et j’ai rendu très fière ma famille ! Maintenant, ça fait deux ans que je suis dans le Golfe et la politique de la sélection est de ne pas sélectionner les joueurs évoluant en Asie. Donc ça me paraît difficile d’envisager un retour en sélection.

Votre contrat avec Al Shabab se termine le 30 juin 2022 si je ne me trompe pas. Envisagez-vous un retour en Europe par la suite ou votre aventure avec l’Arabie Saoudite continuera-t-elle ?

Je ne sais pas pour l’instant. Pour être honnête, je suis très bien en Arabie Saoudite ! J’ai déjà eu cette réflexion, car j’ai eu plusieurs propositions venant d’Europe donc j’y réfléchis, mais pour l’instant je suis bien en Arabie Saoudite. Si un beau projet arrive, j’y réfléchirai…

Et en ce qui concerne l’après-carrière, avez-vous déjà envisagé quelque pistes ?

J’aimerais rester dans le monde de football et passer mes diplômes premièrement. Puis, j’espère pouvoir intégrer l’organigramme d’un club ! C’est mon projet à long terme, mais pour l’instant il me reste encore beaucoup d’années en tant que joueur. L’objectif actuel est d’en profiter le plus longtemps possible.

Derniers Défenseurs

wiwsport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :