L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Conseil constitutionnel: Karim Wade et Khalifa Sall rejettent les nouveaux juges de Macky

Après la saisine de l’opposition parlementaire, dénonçant la délibération du Conseil constitutionnel sans trois des sept membres, le chef de l’Etat a réagi en nommant avant-hier trois sages pour compléter le dispositif. Dans la liste de ces juges figure Mamadou Badio Camara, accusé d’avoir joué un mauvais rôle lors des procès des opposants Karim Wade et Khalifa Sall en se rangeant du côté du “pouvoir et non de la vérité.

“Badio Camara n’est pas à sa place, car il n’est pas crédible. Sa mission, c’est de faire passer tout ce que voudra sa majesté”, tonne le chargé de la propagande et de la mobilisation du Parti démocratique sénégalais (Pds).

Selon Assane Ba, le Conseil constitutionnel qui doit être un arbitre “neutre” par rapport aux institutions, aux citoyens, ne doit pas être fréquenté par un homme comme Badio Camara dont le passé n’est pas flatteur. “Badio Camara était connu comme le plus grand violeur de la loi”, souligne M. Ba

Du côté du mouvement Taxawu Sénégal, la pilule est encore plus amère à avaler. Le ton est monté plus haut à propos de la nomination des trois juges. Le conseiller politique de Khalifa Sall, en plus de ne leur accorder aucun préjugé, pense que ces nominations sont tardives”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :