L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Contribution : L’indiscipline à l’école (Oumar Bocoum SG cem Diongui Thikité)

Nous constatons avec amertume depuis quelques temps des scènes d’indiscipline dans les établissements scolaires. Nous avons le regret de voir des étudiants qui ont eu l’audace d’interrompre un professeur au milieu de son cours, des élèves inconscients qui séquestrent les enseignants avec des jets de cailloux, des apprenants qui déchirent leurs cahiers dans l’enceinte de l’école tout en saccageant le matériel et leurs tenues scolaires.

Le décor est exhaustif pour peindre le degré d’irresponsabilité, d’insouciance et de manque de respect de nos potaches. Pourquoi en sommes nous arrivés à ce niveau ? L’école a-t-elle failli à sa mission ?
Au delà du savoir et du savoir faire, l’école a comme mission principale de former des citoyens vertueux, responsables, épris de justice capables de participer activement dans la construction de la nation et la consolidation des valeurs républicaines.


L’éducation civique et morale a laissé la place au vivre ensemble avec une amélioration des contenus dans le nouveau curriculum. Toutefois, l’évaluation des objectifs assignés à l’enseignement du savoir être nous donne comme résultat imminent un échec total au regard des comportements observables.


Si l’instruction peut être réservée aux spécialistes et techniciens ,l’éducation doit être l’affaire de la société dans toutes ses composantes. Des le bas âge, la famille doit s’atteler à enseigner au jeune enfant le sens du respect et de l’ordre suivant son évolution physiologique et psychologique . La famille a la lourde tâche de trier et de planter dans un sol fertile le noyau du futur manguier.

La question de l’enfant doit faire l’objet d’un projet de société. L’école , a pour rôle d’inculquer la régularité, l’assiduité, les valeurs civiques et morales en vu de forger les futurs citoyens. Les formules de politesse ne doivent plus faire l’objet d’une répétition mécanique. En matière d’éducation ce qui importe le plus, ce n’est pas ce que nous disons de temps en temps avec solennité mais plutôt ce que nous faisons. Les enfants nous imitent,les adultes nous copient. Nous avons alors l’obligation de parfaire notre manière d’être ; histoire d’influencer positivement nos progénitures.Il est tant de revaloriser les principes de nos sociétés traditionnelles : l’éducation par la communauté.


Le salut de notre société de demain dépendra des sacrifices consentis dans la formation de nos enfants d’aujourd’hui. Aucun développement n’est envisageable dans un environnement harmonieux sans une éducation de qualité. Nelson Mandela nous avait confié que « l’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde.

Oumar Bocoum SG cem Diongui Thikité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :