L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

TABASKI : Les boulangers renoncent à leur grève et annoncent de nouveaux formats

La Fédération Nationale des Boulangers du Sénégal (FNBS) et le Regroupement des Boulangers du Sénégal (RBS) ont tenu une conférence de presse, ce jeudi pour dénoncer le désengagement de l’Etat suite à « l’anarchie » qui sévit dans le secteur des boulangers et appellent à la responsabilité de l’Etat. Ils ont toutefois évoqué la non-application de la nouvelle réglementation et ses conséquences, et la solution alternative, et urgente destinée aux boulangers membres des deux associations FNBS et RBS.

Après avoir rappelé les difficultés du secteur de la boulangerie, ces derniers ont demandé la suspension de leur plan d’action initiale durant la période de Tabaski, et demandent aux boulangers de produire à partir du 26 juillet 2021 en quantité suffisante les formats aux prix de 100 FCFA et de 200 FCFA.

« Suite à l’intervention d’un grand guide religieux du pays, conscient de la souffrance des consommateurs en cette veille de tabaski et afin d’éviter toutes interprétations pour une production en quantité suffisante du format supérieur, la FNBS et la RBS décident, la suspension de leur plan d’actions initiale durant la période de Tabaski, demandent aux boulangers de produire à partir du 26 juillet 2021 en quantité suffisante les formats aux prix de 100 FCFA et de 200 FCFA les vendre au niveau de leur boulangerie et de leurs points de vente agréés ou toutes autres surfaces commerciales spécialement aménagées, conformément aux arrêtés d’applications », a déclaré Amadou Gaye président de la Fédération Nationale des Boulangers du Sénégal (FNBS).

Mieux martèle M. Gaye : « Même si, le format de 190 grammes à 150 F demeure obligatoire, l’Etat ne peut nous imposer sur la quantité à produire sur ce format. Ces formats de 100 F et de 200 F vont nous permettre de diminuer nos charges de production et d’avoir une meilleure rentabilité dans l’attente de l’application des textes qui régissent la boulangerie. Mais nous savons, tel que conçu, le décret d’application effective est sous la responsabilité des gouverneurs qui doivent impliquer d’avantage les autres services techniques (police, gendarmerie, service d’hygiène, environnement). Car ils président les comités techniques de suivi du secteur de la boulangerie ».

Conscient de l’impact économique et social de ce secteur stratégique dans le développement du pays, la FNBS et la RBS, entendent prévenir toute crise qui pourrait discréditer durablement leur profession.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :