L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Louga : Macky Sall inaugure une troisième usine de traitement d’eau potable à Keur Momar Sarr

Le chef de l’Etat, Macky Sall, en visite samedi dans le département de Louga (nord) a procédé dans l’après-midi à l’inauguration d’une troisième usine de traitement d’eau potable à Keur Momar Sarr, une localité située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale régionale.


Le président a notamment inauguré l’infrastructure dénommée KMS3 en présence de la présidente du Haut conseil des collectivités territoriales, Aminata Mbengue Ndiyae, du ministre de l’Industrie, Moustapha Diop, et entre autres du président du Conseil départemental de Louga, Amadou Mberry Sylla.


L’ambassadeur de la France au Sénégal, Philippe Lalliot, le ministre en charge e l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, et le maire de la commune de Keur Momar Sarr étaient également de la partie. De même que le directeur de la société Sen Eau, Jany Arnal et directeur général de la Société nationale d’exploitation des eaux du Sénégal (SONES), Charles Fall.


Les travaux de cette usine avaient été lancés en avril 2018 à Fandène (Thiès), par le président Sall. La nouvelle usine est considérée par ses concepteurs comme étant le plus grand ouvrage hydraulique jamais construit au Sénégal.


L’érection de l’infrastructure, pilotée par le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement à travers la SONES, s’inscrit dans le cadre des actions prioritaires du Plan Sénégal émergent (PSE), la stratégie nationale de développement du Sénégal.
KMS3, dotée d’une conduite d’eau de 216 km, est implantée dans une localité située au bord du lac de Guiers dans la région de Louga, d’où est prélevé l’essentiel de l’eau courante de Dakar et de certaines zones urbaines.


La nouvelle usine qui a nécessité un financement de 284 milliards de francs CFA, fait partie « des réponses à une demande qui monte en flèche sous l’effet de la croissance démographique et l’érection de nouveaux pôles urbains (…)’’. Elle ‘’permettra d’augmenter de 50% la production en eau de la région de Dakar ». 


Elle va produire ainsi 100.000 m3 d’eau/jour, c’est-à-dire 100 millions de litres d’eau par jour durant sa première phase, puis 200.000 m3 d’eau/ jour dans la deuxième phase, afin d’améliorer la qualité de l’eau pour un million de personnes et sa disponibilité 24h sur 24 dans les ménages.


Son objectif est de sécuriser l’alimentation en eau potable de l’agglomération de Dakar ainsi que des nouveaux pôles urbains de Diamniadio et du lac Rose, et la zone aéroportuaire de Diass.
Le projet cible aussi Thiès, la Petite-Côte et les localités traversées par la conduite et situées dans les zones de Louga, Kébémer, Ndande, Pire, Mékhé, Tivaouane, Thiès et Rufisque. 


Le 28 avril dernier, l’usine a commencé à injecter les premiers 100 000 m3 sur le réseau, ce qui a nettement amélioré la distribution de l’eau à Dakar et dans sa banlieue. 
Les premiers 100 000 m3 sont dans le réseau et livrés aux consommateurs qui, depuis le 2 mai, ressentent une nette amélioration de la disponibilité de l’eau », s’est réjoui récemment le Chef de l’Etat Macky Sall sur sa page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :