L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Mouhamadou Ngouda Mboup »La justice risque de fonctionner au rythme du pouvoir exécutif »

Plusieurs mois après le décès de Samba Sall, le poste de Doyen des juges d’instruction reste toujours vacant. Pour le constitutionnaliste Mouhamadou Ngouda Mboup, cette situation risque de ralentir le fonctionnement de la justice.

« Il existe un délai raisonnable pour remplacer un membre du Conseil constitutionnel auquel le mandat est arrivé à terme. Il existe un délai raisonnable pour remplacer un doyen des juges décédé“, a fait savoir le juriste, Ngouda Mboup.

“Le retard dans ces nominations est inexcusable. Il s’agit d’une carence administrative. La justice risque de fonctionner au rythme du pouvoir exécutif. Ce qui est déplorable et vraiment inacceptable ! La justice est un pouvoir de la société », dit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :