L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Forum Génération Égalité : Le Réseau Siggil Jigéen s’engage pour la réduction des violences faites aux femmes et aux filles

Le Réseau Siggil Jigéen s’est engagé pour la réduction voir l’éradication des violences faites aux femmes et aux filles. Une annonce faite, ce vendredi à Dakar par sa présidente, lors d’une conférence de presse, en marge de la clôture du Forum Génération Égalité de Paris qui a débuté depuis le 30 juin. Une occasion saisie par Mme Safiétou Diop pour saluer les acquis du Sénégal en matière des droits des femmes.

Engagement du RSS pour la réduction des violences faites aux femmes

Depuis 2020, le Réseau Siggil Jigéen et ses partenaires ont initié une série d’activités entrant dans le cadre de la célébration des 25 ans de Beijing et de la mobilisation et la contribution des femmes et des jeunes femmes de la société civile du Sénégal aux activités connexes et stratégiques de ce Forum.

 » Le réseau Siggil Jigéen s’est engagé sur le plan digital avec l’utilisation des nouvelles technologies à travailler à ce que les violences faites aux femmes et aux filles soient réduites ou éradiquer définitivement dans notre société. Nous considérons que ces violences faites aux femmes et au filles constituent des freins à l’autonomisation économiques, politiques des femmes et filles » a déclaré Mme Diop.

 » Il faut préparer la jeune génération à prendre le flambeau de la lutte pour le développement de l’Afrique. L’Afrique est à la croisée des chemins, le monde est en pleine mutation et le continent africain doit donner l’exemple aux autres. Nous avons des valeurs à préserver et nous avons des valeurs à mettre sur la table de l’humanité. Pour cela il faudrait que les femmes et les femmes soient à la table de décisiond pour décider des politiques, des ressources, de l’avenir de ce pays pour avoir notre autonomie et notre indépendance dans un monde en pleine mutation où l’Afrique doit s’affranchir à l’état actuel » a ajouté Mme Safiétou Diop.

Les acquis obtenus par le Sénégal en matière de promotion des droits des femmes salués

 » Pendant les 25 ans de lutte, les femmes africaines et les sénégalaises ont eu beaucoup d’acquis. Des acquis en matière d’éducation, de santé, politique, social. Et il ya cinq lois qui peuvent confirmer ces acquis. La loi qui pénalise les violences faites aux femmes, la loi sur la santé de la reproduction, la loi sur la nationalité, la loi sur la parité » rappelle-t-elle.

Mettre l’accent sur les priorités comme l’éducation et la santé

« Il ya des acquis qu’il faut préserver et renforcer. Pour cela il faut mettre l’accent sur les priorités de notre pays. Nous avons une jeunesse à 70%, la première priorité c’est l’éducation de cette jeunesse. Il faut que l’État investit sur l’éducation des enfants et maintenir les jeunes filles à l’école pour développer des capacités de leadership. La deuxième priorité c’est la santé, le Covid-19 a montré que l’Afrique doit se ressaisir et s’assumer et prendre en charge son destin » souligne-t-elle.

Pour rappel, le Forum Génération Égalité est un rassemblement mondial pour l’égalité entre les femmes et les hommes qui réunit des États, des organisations internationales, des organisations de la société civile et de jeunesse et des entreprises du secteur privé, dans le but d’obtenir des engagements concrets, ambitieux et porteurs de changement, en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :