L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Le journaliste Moustapha Mbaye dégouté par nos députés: «Vous ne nous reflétez pas ! Des représentants comme vous, plus jamais!»

J’ai peur de tous les virus et je me méfie de tous leurs variants. Celui qui me refroidit le plus, cependant, prend sa souche depuis les entrailles de l’Assemblée Nationale. Je savais depuis bien longtemps que le peuple Sénégalais était de loin en avance sur son hémicycle. Je savais aussi que les Sénégalais n’avaient pas les meilleurs représentants dans cette auguste Assemblée et qu’ils s’étaient trompés dans leurs choix.

L’autre me dira que ce sont les modes de choix des députés au Sénégal qui manquent de pertinence. C’est généralement sur la base de listes confectionnées dans des chambres par des hommes et des femmes qui visent des intérêts particuliers. À la fin, ce sont les moins sérieux d’entre nous qui sont envoyés nous représenter. Je savais, pour terminer, que les députés ignoraient les raisons pour lesquelles ils sont indemnisés avec plus de 1000 de nos plus importants billets de banque.

Ce que je ne savais pas, par contre, c’est qu’ils ne nous respectent pas, nous Sénégalais. En plus de leurs carences, au moins pour les 3/4, de leur insouciance pour la presque totalité du groupe, il y avait, à côté qu’ils ne nous prenaient pas au sérieux. Les insultes qu’ils se distribuent  devant les caméras ne sont que le détail  de leur irresponsabilité car, en fait, le mal est plus profond. Heureusement que le développement du Sénégal ne dépend pas de ses députés. 

Quand un peuple est aussi mûr que celui du Sénégal, il ne doit plus se permettre d’avoir des députés de ce type. Les Sénégalais méritent mieux, largement mieux. Et il est temps de fouiller, pour nous,  jusque dans les coefficients intellectuels de ceux qui souhaitent nous représenter, jusque dans leur passé.  Cette législature-là, est à coup sûr, la plus médiocre que le Sénégal n’a jamais eue et qu’elle ne devra plus jamais avoir.

Un citoyen, acteur dans la presse, dévasté…
Mamadou Moustapha MBAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :