L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Grand Yoff : Fin de formation des parajuristes sur les questions des droits humains, état civil et VGB

Du mercredi 16 juin au vendredi 18 juin 2021, les parajuristes de Grand Yoff ont reçu une formation sur les questions des droits humains, état civil et VGB dans le cadre du projet de contribution à la vulgarisation et à la protection des droits des femmes dans les régions de Dakar et Thiès. Étaient présents lors de la cérémonie de clôture, Astou Diouf Guéye, coordinatrice du projet de contribution à la vulgarisation et à la protection des droits des femmes dans les régions de Dakar et de Thiès, Abdourahmane Niang, le président du comité local de la Croix rouge de Grand Yoff et Bassirou Samb, chef de cabinet du maire de Grand Yoff.

Au détour de la formation, les capacités des parajuristes ont été renforcées pour une meilleure prise en charge appropriée des enjeux majeurs des trois thématiques. Ils ont reçu des attestations de fin de formation.

Ce séminaire est un volet de la composante formation du projet de contribution à la vulgarisation et à la protection des droits des femmes dans les régions de Dakar et de Thiès. Elle vise à former les parajuristes et renforcer les actions communautaires. Le choix porté sur Grand Yoff pour la tenue de cet atelier n’est pas fortuit, c’est une commune qui regorge de populations où il ya tous les problèmes a fait savoir Astou Diouf Guéye, coordinatrice du projet de contribution à la vulgarisation et à la protection des droits des femmes dans les régions de Dakar et de Thiès.

S’agissant de la thématique de l’état civil, elle rappelle qu’elle est d’une importance capitale dans la vie de la personne. « Nous mettons le focus sur l’enregistrement à la naissance qui est le premier droit fondamental de l’être humain. Nous constatons que beaucoup de nos enfants et même des adultes n’ont pas d’acte de naissance et parfois s’il en détiennent ce sont des actes fictifs qui peuvent créer d’autres problèmes juridiques » indique-t-elle.

 » J’ai proposé que les autorités administratives et des collectivités territoriales puissent s’associer pour prendre cette couverture. Ceci va permettre à toutes les catégories des populations qui sont dans cette situation de trouver une issue heureuse en relation avec le tribunal de Dakar pour résoudre le problème des enfants inscrits à l’école et qui n’ont pas d’extrait de naissance. Je lance un appel aux populations de Grand Yoff et particulièrement aux femmes d’aller leurs enfants aussitôt la naissance. Au delà des festivités, il ya un acte fondamental, c’est le fait d’aller déclarer son enfant.

Le chef de cabinet du maire de Grand Yoff Bassirou Samb se veut rassurant sur la question de l’état civil qui fait parti des priorités de la mairie.

 » L’état civil constitue un point saillant du programme du maire Madiop Diop qui a entamé le processus de modernisation de l’état civil en réhabilitant le bâtiment du centre d’état civil, en équipant le personnel en matériel informatique. La deuxième étape consiste à la numérisation des actes de l’état civil et ce projet est en cours. L’autre chantier que nous devons engager et qui fait parti des points retenus dans ce séminaire c’est d’unir nos forces commune de Grand Yoff, Croix rouge et de l’Association des juristes sénégalaises (AJS) afin de voir avec les autorités compétentes comment régulariser les personnes dont les actes sont fictifs. Aujourd’hui il ya à Grand Yoff énormément de personnes qui souffrent de ces actes fictifs ».

Un plaidoyer sera fait auprès des autorités pour la tenue d’audience foraine à Grand Yoff.  » Nous allons faire les démarches auprès des autorités du tribunal pour qu’on puisse organiser des audiences foraines à Grand Yoff parce que la demande est forte. Si on veut régulariser tout ces papiers il nous faut ces audiences foraines » souligne-t-il.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :