L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Tournée économique : Le Collectif des jeunes du Fouta attend Macky Sall de pied ferme

Le Collectif des jeunes du Fouta (CJF) s’oppose à la venue du président de la République Macky Sall au Nord du pays. Il déclare Macky Sall « Persona non grata » dans cette partie Nord du Sénégal où le Chef de l’Etat doit effectuer une tournée économique dans les régions de Saint-Louis et Matam du 12 au 19 juin. A travers leur slogan ‘’Fouta Tampi’’ (Fouta est fatigué), ces jeunes invitent le chef de l’Etat Macky Sall au respect des engagements politiques et sociaux pour l’émergence du Fouta. Ils l’ont fait savoir, ce vendredi 11 juin 2021, lors d’une conférence de presse, tenue au siège de Frapp France Dégage.

« Nous jeunes du Fouta, par la voix du Collectif des jeunes du Fouta, disons non à la venue du Président Macky Sall dans la région du Nord, particulièrement chez nous au Fouta. Après être trahis, déçus par beaucoup de promesses non tenues, à savoir le Conseil des ministres décentralisé, au niveau de Matam avec énormément de milliards qui ont été pressentis dans cette région, avec énormément d’infrastructures qui ont été promis, jusque-là, cela peine à voir le jour. Et Malheureusement les Sénégalais d’ici et d’ailleurs pensent que le président de la République a réalisé monts et merveilles au Fouta », martèle Abdourhmane Ndiaye, Coordonnateur du Collectif des jeunes du Fouta.

Selon lui, de Ndioum, Bakel jusqu’à Dagana, il n’y pas un hôpital de qualité qui peut abriter un malade. « Vous avez tous vu ces manquements que connaissent les Foutanqués. De Ndioum, Bakel jusqu’à Dagana, il n’y pas un hôpital de qualité qui peut abriter un malade. Je ne parle même pas d’hôpital de premier ou deuxième niveau, il n’y a pas un hôpital de 3e niveau. Il vient au Fouta pour inaugurer quoi? Si ce n’est de mettre les Foutanqués en mal avec le reste des Sénégalais. Le président de la République, s’il évoque les liens de parenté (Nédo ko bandoum), il doit savoir qu’il est parenté à tous les Sénégalais sans exception. La nation sénégalaise est une et indivisible. Il n’y pas de ‘’Nédo ko bandoum’’ par rapport à quelconques ethnies que ce soit. Si nous le sommes, c’est par rapport à tous les Sénégalais. Nous contestons la venue du président au Fouta », insiste-t-il.

Avant de conclure: « Déterminés comme jamais, nous sommes réunis avec nos caravanes. Nous irons (au Fouta) si le Président tient à y aller. Le Fouta est fin prêt à tenir tête au forcing du chef de l’Etat dans le Nord du pays pour l’accueillir à notre manière ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :