L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Lancement du projet Talents Africains à l’international : Les jeunes formés sur le commerce international

L’Agence Sénégalaise de Promotion des Exportations (Asepex) a abrité, ce lundi 07 juin 2021, le lancement du projet les Talents Africains à l’International (TAI), un dispositif innovant d’appui au commerce international pour l’emploi des jeunes et le développement régional des entreprises. Ce projet est un créateur d’opportunités pour les jeunes et les entreprises de l’UEMOA. Il vise à développer l’internationalisation des entreprises de l’UEMOA, favoriser l’emploi des jeunes diplômés et renforcer les échanges commerciaux intra-uemoa. Étaient présents lors de la cérémonie de lancement, Fallou Samb, président du comité de pilotage du projet Talents Africains à l’international au niveau Sénégal, Guy M’Bengue, président du comité régional de pilotage TAI, Philippe Yvergniaux, le directeur projet business France et Bathie Cissé, secrétaire général de l’Asepex.

Le président du comité de pilotage du projet Talents Africains à l’international au niveau Sénégal, Fallou Samb a magnifié la pertinence dudit projet.  » Ce projet qui s’appelle Talents Africains à l’international (TAI) s’insère dans les politiques publiques du Sénégal. Dans le cadre du PSE avec l’axe 2 qui concerne le capital humain dans lequel il ya la formation, l’éducation et la promotion des jeunes. Lors du dernier conseil présidentiel du 22 avril, le chef de l’État a annoncé des détectives destinées à renforcer l’employabilité et l’insertion des jeunes. Le deuxième élément, ce projet s’inscrit dans le cadre de voir comment les exportations peuvent booster l’employabilité et les exportations qui sont le cœur de métier de l’Asepex, c’est une nouveauté car avec cette perspective du projet TAI, a ouvert un autre axe de coopération au niveau international pour qu’on puisse également parler d’emplois. Et enfin le troisième élément de pertinence du projet, il vient au moment où depuis le premier janvier 2021, on a lancé la Zone de libre échange continentale (ZLECAF). Mais puisque nous sommes dans l’UEMOA et la CEDEAO et nos échangent sont à presque à plus de 50% dans cette zone sera encore porteurs d’emplois. Les jeunes seront formés dans les domaines du commerce international » a fait savoir M. Samb.

Venu prendre part au lancement du dispositif talents africains à l’international, le président du comité régional de pilotage TAI, Guy M’Bengue, a rappelé les objectifs de ce projet.  » Ce programme vise à renforcer la culture d’exportation avec comme levier des jeunes que les entreprises envoient à l’étranger une période pour se former et s’aguerrir à l’international et revenir et soit rentrer dans les entreprises ou créer leur propre affaire. L’objectif à terme est de créer une population de jeunes experts en commerce international African de l’UEMOA qui ont influé sur les exportations de ces pays là. C’est un projet très important, structurant et innovant.

Pour le directeur projet business France, Philippe Yvergniaux, ce comité national de pilotage au Sénégal est une étape importante car c’est un projet régional pour les acteurs entreprises et jeunes de l’UEMOA.  » Nous sommes ravis nous business France avec l’aide de l’ambassade de France d’intervenir comme maître d’œuvre dans ce projet. Nous collaborons avec nos collègues d’afrique de l’ouest en particulier et du réseau des organisations de l’UEMOA. Ce projet est pour nous une occasion de concrétiser et d’apporter notre expertise de volontaire en entreprise pour aider au succès de ce projet du TAI » dira-t-il.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :