L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Ousmane Noël Dieng ou l’incarnation parfaite du politique social (Par Badara Diop)


Entre 2014 , année de son entrée en politique à nos jours il n’aura suffit qu’un temps record pour que son nom soit répendu comme une traînée de poudre. Cela fait donc huit bonnes années  que le natif de Léona Niassène ( quartier religieux à Kaolack) est sur la scène politique aux côtés de son mentor.


 Diène Farba Sarr puisse que c’est  de lui qu’il s’agit a très tôt déniché la bonté, la loyauté mais aussi et surtout l’esprit de solidarité et d’entre aide qui caractérisent les valeurs cardinales de celui qui milite pour une politique dite sociale. Le sociale justement, Ousmane pour ne pas le nommer en a fait sien à bas âge  lorsqu’il se faisait plaisir d’inviter ses camarades à venir partager son petit-déjeuner ou encore le dîner que sa défunte et tendre maman lui gardé jalousement en sachant qu’il ne venait jamais seul le manger. 


Le lion de Diène Farba Sarr qui a gravi les échelons en si peu de temps avec le mouvement des jeunes de Kaolack derrière Diène Farba Sarr ( Mjk/ dfs) devenu par la suite Mjk/dfss n’aura dû son salut qu’aux nombreuses  actions sociales qu’il mène dans le pays notamment dans son Kaolack natal.
« Wax touti Jeuf lu bari  » tel est son crédo. Dans son quartier, dans la rue, au marché,  dans les mosquées, les églises non sans parler des nombreuses audiences qu’il accorde à beaucoup de Sénégalais à son bureau, à la DGPU où même à son domicile dans l’optique de pouvoir se positionner comme une panacée aux problèmes de ses semblables.

Ses séjours à Kaolack peuvent être assimilés comme une fête pour les nécessiteux qui viennent chez lui avec des ordonnances et pour d’autres c’est des factures d’eau, d’électricité ou de location  à payer. 
Le golden boy comme l’appelle affectueusement ses proches ne s’arrête jamais. Son slogan en politique comme il aime à le rappeler c’est de tout partager avec ses semblables.Ses activités à Kaolack drainent une marée humaine au point de pousser certains à se demander c’est quoi le véritable secret qui ne dit pas son nom chez le chouchou des Kaolackois. 


Mais pour Noël les choses sont simple: » il faut être aux côtés des populations quand elles ont besoin de toi, avoir une oreille attentive à leurs paroles et essayer de trouver solution à leurs problèmes  au cas contraire leur tenir un discours moralisateur . » ce qui peut selon lui être une thérapie à leurs souffrances. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :