L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

« KOUMTARI » Ndogou débat sur l’employabilité des jeunes : L’Adep invite les jeunes à se former et à entreprendre

L’Alliance pour le développement et l’émergence de Podor (ADEP), avec à sa tête son président, Abdoulaye Elimane Dia, par ailleurs maire de Démette, a organisé, hier vendredi à Dakar, un « KOUMTARI » Ndogou débat autour du theme  » Missions et opportunités du conseil National pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes ». Une occasion saisie par le Coordonnateur des jeunes de l’Adep, Ibrahima Mamadou Diallo, pour inviter les jeunes à privilégier la formation et l’entrepreneuriat.

 » L’emploi et l’employabilité des jeunes est un sujet d’actualité en ce moment. L’Adep a décidé d’organiser un « KOUMTARI » (Ndogou Debat) pour mettre toute la jeunesse au même pied d’information. L’Adep c’est une alliance qui a des objectifs très clairs qui est différent des autres mouvements. Nous avons jugés nécessaire d’organiser ce Ndogou pour donner l’information et échanger avec la jeunesse sur les visions et objectifs de l’Adep  » a fait savoir Ibrahima Mamadou Diallo, coordonnateur des jeunes de l’Alliance pour le développement et l’émergence (ADEP)

S’agissant du choix du thème, il souligne que le président Macky Sall demeure préoccuper par l’emploi des jeunes et l’ADEP. Eux, en tant que mouvement qui soutient le Chef de l’État, ils se sont penchés sur cette question de l’employabilité des jeunes. » Notre structure milite pour le développement et par conséquent l’emploi des jeunes est un sujet central dans nos programmes. Nous avons traité du thème Missions et opportunités du conseil National pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes pour voir les avantages qu’offrent ce conseil national de la jeunesse » ajoute-t-il.

Pour M. Diallo, les leviers sur lesquels on doit s’appuyer pour que l’emploi des jeunes puissent être une réalité.. C’est la formation, on ne peut donner de l’emploi sans la formation. Aujourd’hui la solution qui vaille, c’est l’entrepreneuriat. Un jeune qui n’est pas formé ne peut pas faire de l’entrepreneuriat » poursuit-il.

Raison pour laquelle, l’Adep dans ces démembrements dispose d’une cellule uniquement axée sur l’emploi des jeunes et femmes. Récemment, le 10 avril on a organisé un forum à Démette sur cette question. Ainsi quatre communes ont pu être financées à hauteur d’une dizaine de millions de FCFA.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :