L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Départementalisation de Keur Massar: Aliou Sow dénonce un règlement de compte politique

Selon Aliou Sow, l’actuel ministre des Collectivités territoriales du développement et de l’aménagement du territoire, Oumar Gueye, veut étouffer tous ses rivaux politiques locaux.

C’est un Aliou Sow intransigeant pour dénoncer l’injustice dans le cadre de la départementalisation de Keur Massar. “Vous prenez Sangalkam par exemple, on ne détache plus les villages. On parle de 5; c’est beaucoup plus si on inclut les cités et autres de la commune de Bambilor qu’on rattache à la commune de Sangalkam. Et de façon plus grave, presque plus de 60 % des recettes fiscales de la commune de Bambilor sont transférées immédiatement à la commune de Sangalkam en laissant l’essentiel de la population au niveau de la commune de Bambilor“, a notamment déclaré  l’ancien ministre de la Décentralisation et des collectivités territoriales. Il fustige ce qu’il considère comme des “règlements de comptes politiques pour pas dire les punitions, les représailles politiques, pour aller dans la commune de Diaxaay, Niakul Rab, Parcelles.”

Aliour Sow de poursuivre : “On prend le village Niakoul Rab du maire actuel, on le détache de la commune pour le rattacher à Tivaoune Peulh. Ainsi empêchant ce maire d’être le maire de sa propre commune pour aller errer ailleurs ou venir en SDF dans sa commune actuelle. On prend l’adjoint au maire de Jaxaay, toujours, on rattache lui, son village, à Sangalkam l’empêchant ainsi d’être un électeur de sa propre commune où il est adjoint au maire. Et tous ces trois là ont en commune d’être des adversaires locaux circonstanciels du ministre.”

Il invite le président de la République, Macky Sall, à prendre sa responsabilité pour mettre un terme à “cette forme d’instrumentalisation des structures étatiques à des fins politiques“. M. Sow affirme détenir des informations faisant état d’une incitation de certains conseillers à s’insurger contre leurs communes, notamment Bambilor et Jaxaay pour bloquer le fonctionnement de ces communes à l’effet de constater le blocage et et de dissoudre les collectivités territoriales et d’en faire une délégation spéciale. “C’est le comble de l’acharnement.“, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :